Armistice

Les fondamentaux - Les douze mots de l'histoire

Chargement de la playlist en cours...

Quand on pense au mot « armistice » on pense automatiquement au 11 novembre 1918. En effet, ce jour férié commémore l’Armistice qui met fin à la Première Guerre mondiale (1914-1918).
On a souvent tendance à confondre les sens précis des mots « armistice », « trêve », « cessez-le-feu » et « capitulation ».
Le mot Armistice est formé à partir de deux racines latines. Arma  d’abord qui signifie « les armes » et stare, un verbe qu’on peut interpréter dans le sens de « rester immobile » . Ainsi, l’armistice c’est l’arrêt des armes. 
L’armistice possède un sens différent de « trêve » qui est un moment sans guerre, au milieu de celle-ci. 
 « Cessez-le-feu », lui est utilisé principalement par les journalistes et les militaires ; il a un sens moins solennel que l’armistice. Il est utilisé depuis 1945. Ce n’est pas un accord entre deux parties, mais une décision unilatérale de cesser les combats. 
Enfin, la capitulation, est une décision de soumission d’une des deux parties en guerre. Le 8 mai 1945, lorsque les nazis reconnaissent la victoire totale des Alliés, on parle de capitulation. 

Producteur : Canopé-CNDP

en partenariat avec
Réseau Canopé Fondamentaux

Retrouvez gratuitement l’intégralité des épisodes des Fondamentaux sur reseau-canope.fr/lesfondamentaux accompagnés de fiches pédagogiques pour les parents et les enseignants. 

Publié le - Mis à jour le 11-12-2018

Recommandations