À tire-larigot

Les fondamentaux - Dis moi dix mots

Chargement de la playlist en cours...

Qu’est-ce qu’on peut faire « à tire-larigot » ? Bien des choses selon ses envies…On peut prendre des jours de congés, à tire-larigot, aller au cinéma à tire-larigot, faire les soldes à tire-larigot, etc.

L’expression est familière et on la trouve davantage à l’oral qu’à l’écrit. On sent qu’il s’agit d’une expression ancienne, tant dans son écriture, dans sa construction et dans sa prononciation.   

« À tire-larigot » fonctionne comme un adverbe. Synonyme de beaucoup, d’énormément. Il y a toujours un effet de sens lorsqu’on emploie cette formule. On souligne que la mesure a été dépassée.

Le larigot, jadis, c’était une flûte. Puis la flûte, comme le larigot, désignent aussi un verre, ou même n’importe quel flacon qui contient du vin. Boire « à tire-larigot » c’est donc d’abord boire sans s’arrêter ; un verre après l’autre sans détacher la flûte de ses lèvres. Et le verbe « tirer » s’accorde fort bien au larigot et à ce genre de signification. C’est le terme qu’on emploie pour dire que le liquide passe d’un contenant dans un autre. Quand le vin est tiré, il faut le boire. 

Producteur : Canopé-CNDP

en partenariat avec
Réseau Canopé Fondamentaux

Retrouvez gratuitement l’intégralité des épisodes des Fondamentaux sur reseau-canope.fr/lesfondamentaux accompagnés de fiches pédagogiques pour les parents et les enseignants. 

Publié le - Mis à jour le 11-12-2018

Recommandations