Du Louvre à Versailles

A l’origine forteresse, érigée en 1202 pour défendre Paris, le Louvre se transforme au fil des siècles en résidence royale. A partir de la fin du XVIe siècle, le palais du Louvre devient le centre du pouvoir royal et la demeure principale du roi de France.

Il le reste jusqu’en 1682, date de l’installation de Louis XIV, avec son gouvernement et sa cour, à Versailles, ce qui en fait la capitale du royaume jusqu’en 1789 et la Révolution française.

Image contenu
Façade principale du château de Versailles, côté jardins, photo © Trizek

 

Les premières années de son règne, Louis XIV relance la modernisation du Louvre, avec pour architecte principal Louis le Vau. Les travaux sont supervisés par Colbert ; l’objectif est d’en faire le centre rayonnant du pouvoir royal.

Les derniers vestiges du Louvre médiéval sont démolis. Lors de la reconstruction de la petite galerie, après son incendie en 1661, Louis XIV demande au peintre Charles le Brun de composer un décor consacré à la course du soleil sous les traits d’Apollon, à travers le temps et l’espace. Première galerie royale destinée à Louis XIV, elle prendra le nom de galerie d’Apollon. Pourtant l’intérêt du roi se polarise sur Versailles. Situé à 16 kilomètres au sud-ouest de Paris, il est un lieu de chasse ; son père Louis XIII y avait fait bâtir un pavillon de chasse qu’il avait agrandi en château. Louis XIV y fait aménager les Grands Appartements du roi et de la reine et engage l’agrandissement des jardins, sous la direction de Le Nôtre. En 1678, à 40 ans et au faîte de sa gloire, il annonce officiellement vouloir faire de Versailles le siège du gouvernement.

Sur l’étendue de Versailles, il va pouvoir donner sa mesure de roi bâtisseur et patron des arts. Il s’éloigne aussi de l’enceinte de Paris, encore insalubre, et des souvenirs de la Fronde : lorsqu’enfant il dû fuir en pleine nuit la capitale et voir les émeutiers envahir sa chambre. Les travaux sont intenses entre 1678 et 1682, mobilisant plusieurs dizaines de milliers d’ouvriers : pour les seuls bâtiments, construction des ailes des Ministres et de l’aile du Midi pour loger le gouvernement et la famille royale, du Grand Commun pour la domesticité, des écuries royales autour de la place d’armes.

Les chantiers se poursuivront tout au long de son règne. L’aile nord pour loger la cour est construite en 1685. La galerie des Glaces, réalisation la plus emblématique du monarque absolu, démarrée en 1678, s’achève en 1684 : éclairée par 17 fenêtres et revêtue de 357 miroirs, elle s’étend sur 73 mètres de long et 10,5 mètres de largeur. Le Louvre est délaissé et les ambitieux travaux de la cour carrée et des colonnades interrompus. A partir de 1692, les différentes Académies (de peinture, de sculpture, des sciences, …) y emménagent et nombre d’artistes s’y installent en toute liberté.

Publié le - Mis à jour le 14-06-2018

Recommandations