Simulation mentale et précision du geste sportif

L’observation des grands champions nous a appris qu’il n’est pas possible de devenir un sportif de haut niveau si l’on passe son temps à traiter les informations sensorielles. Beaucoup d’athlètes simulent mentalement l’ensemble des séquences qui vont se produire. Le cerveau est utilisé comme un « prédicteur » qui choisit à chaque geste les informations sensorielles pertinentes pour l’action à venir.

Publié le - Mis à jour le 17-05-2016