Les cyclones sont plus nombreux qu'avant

Data science vs fake

Chargement de la playlist en cours...

On entend parfois dire qu’ aujourd’hui les cyclones sont plus nombreux qu’avant à cause du réchauffement climatique. Qu’en est-il réellement ? Allons voir les chiffres ! Pour le siècle à venir, des experts du climat prévoient une augmentation pouvant aller jusqu’à 11% des cyclones de forte intensité et la multiplication de phénomènes extrêmes, comme l’ouragan Irma de septembre 2017 où les vents ont atteint un record de vitesse à plus de 300km/h.

Depuis 100 ans, 33 ouragans de catégorie 5, les plus destructeurs, ont été comptabilisés dans l’océan Atlantique dont 1/3 depuis l’an 2000. Mais le nombre de cyclones tropicaux n’est recensé précisément que depuis 1967 de même que leur intensité, grâce aux données satellite par le National Hurricane Center, le Centre américain des ouragans. Résultat : hormis le pic de 2005, on constate une moyenne stable de 11,8 phénomènes cycloniques par an dans l’océan Atlantique avec ces dernières années, un peu moins de cyclones de catégorie 1 et 2 et autant, voire un peu plus d’évènements de catégorie 3, 4 et 5.

Sur les 20 dernières années, on compte environ 80 à 85 phénomènes cycloniques par an sur l’ensemble des océans. Mais la stabilité de ces chiffres masque une autre réalité car il est certain que la hausse du niveau de la mer, la croissance des populations côtières, ainsi que la dégradation des milieux naturels vont augmenter l’exposition aux risques cycloniques et que le réchauffement climatique en cours, lié aux activités humaines, aura des conséquences sur l’intensité des ouragans même si en moyenne les cyclones ne sont pas plus nombreux qu’avant.

Réalisateur : Pascal Goblot

Producteur : Escalenta, Universcience, Arte G.E.I.E, France Télévisions, IRD

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 13-12-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac