Henry Walter Bates : l'évolution du mimétisme

Henry Walter Bates découvre que certains papillons présentent un aspect similaire à des espèces venimeuses alors qu’il s’agit d’espèces éloignés de papillons non venimeux. C’est ce qu’on appelle le mimétisme batésien. Cette forme d’adaptation allant jusqu’à tromper un prédateur est bien une marque de la sélection naturelle et aussi l’une des preuves les plus évidentes de l’évolution animale.
Publié le - Mis à jour le 04-02-2013