L'arbre dans les sciences

L'arbre, cet être vivant

La tête en l'air

L'arbre est un être vivant, et la vie est faite d'échanges. Un arbre ne cesse d'échanger de la matière avec son environnement : l'atmosphère, le sol et les êtres vivants qui l'entourent.

Comme chez tous les êtres vivants, les cellules de l'arbre respirent : elles "brûlent" des glucides en consommant l'oxygène de l'air, et rejettent du dioxyde de carbone. Mais il a aussi une capacité spécifique des plantes vertes : certaines cellules de ses feuilles sont capables d'effectuer la réaction inverse. Captant le dioxyde de carbone grâce à leur chlorophylle (du grec chloro, vert, et phylle, feuille) elles en retiennent le carbone pour fabriquer des glucides et rejettent de l'oxygène dans l'atmosphère.

Cette réaction, la photosynthèse, n'est possible que si la feuille reçoit de la lumière, et elle est d'autant plus efficace que la lumière est plus intense.

Le bilan des deux réactions opposées, respiration et photosynthèse, varie donc selon l'ensoleillement : par une belle journée d'été, l'arbre est globalement producteur d'oxygène, mais à la tombée de la nuit il se met à en consommer. L'hiver, beaucoup d'arbres trouvent plus rentable de se débarrasser.de leurs feuilles car la faible lumière solaire ne permet pas une photosynthèse suffisante pour compenser le coût de leur respiration.

Les pieds dans la terre

En-dehors du carbone et de l'oxygène, les éléments dont l'arbre a besoin se trouvent dans le sol. Absorbés par les poils des racines, les sels minéraux dissous dans l'eau constituent la sève brute, qui monte dans l'arbre à travers un ensemble de vaisseaux spécialisés : le xylème. En sens inverse, la sève qui s'est chargée dans les feuilles des produits de la photosynthèse, ou sève élaborée, est distribuée par d'autres vaisseaux constituant le phloème. Ces vaiseaux forment un réseau continu à travers le tronc, les branches et jusque dans les nervures des feuilles.

Enfin, l'arbre échange avec les êtres vivants qui partagent son milieu. Parfois les deux parties y trouvent leur compte : il offre du nectar aux insectes qui transportent son pollen sur d'autres arbres, ou des fruits nourrissants aux animaux qui, en les emportant, disperseront ses graines. D'autres fois, c'est bien malgré lui qu'il sert de repas aux insectes ou aux autres plantes qui le parasitent. Si l'on ajoute les innombrables espèces animales et végétales à qui il offre un abri, un support ou simplement son ombrage sans qu'il lui en coûte rien, on voit à quel point l'arbre joue un rôle central dans les écosystèmes auxquels il participe !

Image Contenu
en partenariat avec cnrscnrs

le centre national de la recherche scientifique est un organisme public de recherche (etablissement public à caractère scientifique et technologique, placé sous la tutelle du ministère de l'Enseignement supérieur et de la Recherche).

Publié le - Mis à jour le 14-10-2015

Recommandations