De la dérive des continents à la tectonique des plaques

Terre : le compte à rebours a commencé - Les séismes

Chargement de la playlist en cours...

La théorie de la dérive des continents de Wegener

En 1912, le climatologue Alfred Wegener semait le trouble dans la communauté scientifique avec sa théorie de la dérive des continents. Aujourd'hui, elle ne fait plus le moindre doute : les blocs continentaux bougent de quelques centimètres par an. Comme des icebergs, ils se déplacent au-dessus des immenses flots de magma du manteau terrestre. Le long des zones de contact entre les plaques tectoniques, des montagnes et des fosses apparaissent. Quand les plaques se heurtent les unes aux autres, des séismes se produisent et nous en subissons les conséquences.

Les conséquences des mouvements des plaques

Les tremblements de terre sont l'un des pires dangers qui nous guettent. Ils sont nombreux, meurtriers et dévastateurs. Quand un grand séisme se produit, rien ni personne n'est à l'abri. Les humains, les véhicules et les bâtiments sont balayés. Les forces à l'œuvre sont d'une ampleur qui dépasse l'entendement. Le tremblement de terre qui a secoué le Chili a non seulement soulevé la côté de 2,5 m, mais il a aussi déplacé la ville de Concepción de 3 m à l'Ouest. Il a même légèrement décalé l'axe de la Terre et provoqué une accélération de sa vitesse de rotation. Un séisme de magnitude 9 est 37 000 fois plus puissant que la bombe atomique larguée sur Hiroshima. À nos yeux, les tremblements de terre sont des phénomènes néfastes, mais s’ils n'étaient pas là pour ouvrir des océans et créer des montagnes, notre planète serait beaucoup moins diverse. En Islande, la plaque nord-américaine et la plaque eurasienne s'écartent de 2 cm par an. L'île se déchire au sens propre du terme.

comment fonctionne le moteur de ces plaques ?

La question reste en suspens. Les entrailles de la Terre sont encore plus difficiles à explorer que l'espace. Dans les zones de subduction, une plaque océanique plonge sous une plaque continentale : c'est là que les plus violents séismes de ces dernières décennies se sont produits. Il arrive aussi que des plaques se déplacent dans des directions opposées et coulissent l'une contre l'autre : on parle alors de faille décrochante. La faille nord-anatolienne et la faille de San Andreas sont les plus connues et les plus dangereuses.

Réalisateur : Stefan Schneider

Producteur : ZDFE / France TV

Production : 2013

Publié le - Mis à jour le 11-09-2019

Recommandations