Pourquoi les rhinocéros sont en voie d’extinction ?

Animaux en danger

Chargement de la playlist en cours...

Quelle est la différence entre le rhinocéros blanc et noir ?

 

Bonjour à tous, je voyage à travers le monde pour filmer des animaux en voie de disparition. Avec l’aide de scientifiques autour du globe, je cherche à trouver des solutions pour protéger ces animaux.

Aujourd’hui, nous allons en Afrique du Sud, à la rencontre des rhinocéros. Ils font partie des plus grands mammifères terrestres. Sur les 30 000 rhinocéros qui subsistent aujourd’hui dans le monde, 70% vivent en Afrique du Sud.

Longs de 3 mètres 50, aussi haut qu’un homme, et pouvant peser jusqu’à 3 tonnes, les rhinocéros font parmi des animaux les plus imposants de la savane. En Afrique, il existe deux espèces de rhinocéros : le rhinocéros blanc et le rhinocéros noir. Ce n’est pourtant pas à la couleur de leur peau qu’on les distingue. Le rhinocéros blanc, lui, a la lèvre supérieure plate faite pour brouter. Il vit en groupe et se nourrit essentiellement d’herbe. On le trouve encore en nombre dans les savanes africaines. Quant au rhinocéros noir, lui, solitaire, sa lèvre supérieure pointue lui sert à se nourrir essentiellement de petits arbustes. Il a beaucoup plus de mal à proliférer.

Nous suivons Pierre-Olivier Antoine, spécialiste des rhinocéros, en pleine savane. Il cherche à observer des rhinocéros dans leur habitat naturel. Il est accompagné de Jacques qui le guide.

Pierre-Olivier :

"Ça y est, on a enfin approché un rhino. C’est un gros mâle. On a mis du temps parce que, il voit à moins de 50 mètres, par contre il entend très bien et il sent très bien. Et là, le fait qu’il pivote ses oreilles, ça veut dire, qu’il a saisi qu’il y avait une petite menace potentielle. Mais là, il a l’air d’être calmé. En fait, il est même en train de recommencer à brouter. Donc il est en train de paitre tranquillement dans l’herbe rase."

Jacques :

"Regarde ce mâle adulte, il est en train de faire ses besoins. Observe ce qu’il fait, il va maintenant piétiner ses crottes, tu le vois ? Il envoie de la poussière partout. En fait, il essaie d’en répandre l’odeur sur ses pieds. Comme ça quand il marchera il pourra laisser son odeur un peu partout. C’est sa manière de marquer son territoire."

Pour en savoir un peu plus sur ce que peuvent nous enseigner les déjections de rhinocéros, nous rejoignons Graham, qui est docteur en zoologie et spécialiste des rhinocéros noirs. Une des parties de son travail est d’analyser la matière et les lieux de défécation des rhinocéros qui sont d’une importance primordiale pour comprendre leur vie sociale et leur alimentation.

Graham :

"Voici les latrines."

 Graham :

"Les excréments qu’on collecte nous donnent des informations sur le statut social de l’animal, sa taille, son sexe et son statut reproductif. Ces bouses sont autant de petits indices qu’il répand un peu partout dans la nature." 

Graham :

"Peu de gens se rendent compte à quel point ces bouses sont précieuses et toutes les informations qu’elles leur apportent. On peut savoir quels animaux vivent ici, de quoi est composé leur nourriture. On peut véritablement décrire leur régime alimentaire." 

Les rhinocéros se nourrissent généralement de petits arbustes. Les analyses en laboratoire ont permis de constater une évolution surprenante dans leur alimentation.

Graham :

"Les éléphants se nourrissent des mêmes plantes que les rhinos, aux mêmes endroits. Ce qu’on s’est rendu compte à Addo, c’est que les rhinocéros noirs qui coexistent avec de nombreux éléphants, ont été obligés de modifier leur régime alimentaire pour inclure de l’herbe. Leur bouche n’étant pas vraiment adaptée pour brouter, comme celle des rhinocéros blancs, du coup ils dépensent plus d’énergie pour satisfaire leurs besoins alimentaires en broutant de l’herbe."

En limitant les territoires de ces herbivores géants, les ressources alimentaires deviennent insuffisantes et mettent les rhinocéros en danger. Traqués par les braconniers pour leurs cornes, les rhinocéros sont aujourd’hui au bord de l’extinction. Les actions de chercheurs comme Pierre-Olivier et Graham sont donc d’une importance capitale pour la survie et la conservation de l’espèce

Réalisateur : Eric Ellena, Nicolas Bazeille et Paul-Aurélien Combre

Producteur : French Connection Films; France Télévisions; Les productions Megafun; CNRS images

Auteur : Eric Ellena,Nicolas Bazeille, et Guillaume de Ginestel

Production : 2018

Publié le - Mis à jour le 06-12-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac