Le léviathan, un cousin géant fossile du cachalot

Monstres disparus

Chargement de la playlist en cours...

Qu’est-ce que le léviathan ?

Bonjour, je vais vous faire découvrir tous ces animaux disparus qui ont foulé notre terre ou peuplé nos océans, ainsi que les scientifiques qui les ont retrouvés et essaient de savoir à quoi ils ressemblaient et pourquoi ils ont disparu. 

A Bruxelles, dans son laboratoire de l’institut Royal des sciences naturelles, le paléontologue Olivier Lambert étudie les ancêtres des cachalots et tente de remonter le fil de leur évolution. Ses recherches qui s’appuient sur l’étude des fossiles, ont mis en évidence que les cachalots n’ont pas toujours été ces plongeurs de l’extrême, capables de chasser à plusieurs centaines de mètres de profondeur.

C’était notamment le cas du Léviathan, dont les vestiges ont été découverts par l’équipe d’Olivier en 2008 à l’occasion d’une campagne de fouilles dans le désert du Pisco, situé au Pérou, près de la côte Pacifique.

Le Léviathan habitait les océans il y a 10 millions d’années et était très différent des cachalots d’aujourd’hui. La reconstitution de son crâne gigantesque est exposée au musée d’histoire naturelle de Lima. Ses larges mâchoires étaient munies de grandes dents qui lui donnaient l’allure d’un orque aux proportions gigantesques. Elles faisaient de lui, un prédateur capable de s’attaquer à des proies nettement plus grosses que les calmars. Cette stratégie était-elle plus payante que celle des cachalots actuels ?

En étudiant la longueur et la taille de ces dents, Olivier en a conclu qu’elles étaient parfaitement adaptées pour perforer les chairs et provoquer des blessures mortelles à des proies de grande taille comme les baleines.

Olivier Lambert, paléontologue, explique :

"Alors si on compare une dent d’un cachalot moderne comme celle-ci avec une dent de Léviathan on remarque tout d'abord des similitudes, ce sont des dents coniques assez simples ce qui a permis d'ailleurs d'identifier ceci comme une dent de cachalot, mais au-delà de ça, on a une différence de taille qui est importante, puisqu’on a les dents de Léviathan qui sont à peu près 15 cm plus grandes que les plus grandes dents des cachalots modernes, et en plus on a un diamètre de la racine qui est bien plus élevé. Donc à tout point de vue ce sont des dents qui sont beaucoup plus robustes et qui devaient permettre de résister à des contraintes très très fortes, par exemple lorsqu’une proie est en train de se débattre. Alors maintenant si on combine, une dent inférieure avec une dent supérieure, on va voir qu’on a une surface de contact importante entre les deux dents, ce qui permet de produire un effet de cisaillement et qui va ainsi permettre de découper dans la chair de la proie."

Olivier Lambert :

"Alors Léviathan était un animal très puissant de très grande taille et on peut s'imaginer un animal qui est presque invincible et qui donc pourrait survivre pendant des millions d’années. Alors ce n’est pas le cas, Léviathan c’est un animal qui a disparu et en fait, on se rend compte en étudiant d’autres grands prédateurs que cette position au sommet des chaînes alimentaires est généralement assez fragile." 

Pour faire la lumière sur les raisons qui auraient pu précipiter la disparition du Léviathan, Olivier retourne régulièrement dans le désert du Pisco.  

Ce désert, dont les dunes s’étendent à perte de vue, constitue l’un des plus beaux gisements de fossiles de mammifères marins au monde et un lieu de fouille remarquable pour mieux comprendre l’histoire de nos océans.

Selon les paléontologues, l’existence d’un tel gisement d’animaux marins au beau milieu du désert s’explique par l’intense activité des plaques tectoniques. En déplaçant le fond des océans de quelques centimètres par an depuis plusieurs dizaines de millions d’années, ces mouvements tectoniques auraient peu à peu fait remonter les dépouilles de nombreuses créatures qui recouvraient hier le fond des océans.

Les nombreuses baleines découvertes ici, prouvent à quel point le Léviathan avait largement de quoi se nourrir dans les océans, il y a 10 millions d’années. Mais ces conditions favorables ont pris fin lorsque des changements climatiques ont provoqué la disparition de nombreuses espèces de baleines. Le Léviathan s’est retrouvé privé de sa nourriture et s’est éteint. Son cousin, le cachalot actuel a survécu, en se spécialisant sur un autre type de proie, les calmars vivant dans les profondeurs.

Réalisateur : Eric Ellena, Nicolas Bazeille et Paul-Aurélien Combre

Producteur : French Connection Films; France Télévisions; Les productions Megafun; CNRS images

Auteur : Eric Ellena, Nicolas Bazeille, et Guillaume de Ginestel

Production : 2018

Diffusion : 2018

Publié le - Mis à jour le 08-07-2019

Recommandations