Savez-vous que la Méditerranée s’est déjà asséchée ?

Clin d'œil en Méditerranée

Chargement de la playlist en cours...

Pourriez-vous imaginer un jour lointain voir la méditerranée disparaître ? 

Envisageable ou idée farfelue du fait de l'immensité de cette mer ? Car immense, elle l’est avec ses 4000 kilomètres d'est en ouest, ses grands fonds de 1000 mètres en moyenne… mais aussi sa fosse marine la "Calypso Deep" au large de la Grèce à quelques 5267 mètres de profondeur.

Une mer presque fermée à peine ouverte sur l'Atlantique par le détroit de Gibraltar où il fait chaud d'où des phénomènes d'évaporation conséquents.

Rapide bilan qui s'avère négatif, la Méditerranée perd spontanément plus d'eau qu'elle n'en gagne par l'apport de ces fleuves et des pluies.

L'évaporation colossale ferait perdre un mètre chaque année s'il n'y avait les apports de l'océan par Gibraltar. C'est par ce détroit large de 14 km et profond de 300 mètres que se font sans cesse les apports de l'océan Atlantique. Il représente 35 000 km3 par an. Cela crée donc un fort courant qui emprunte la mer d'Alboran entre Espagne et Maroc et s'en va jusqu’aux Baléares. On a calculé qu'entre évaporation et à bord de l'Atlantique, 100 ans sont nécessaires pour renouveler complètement les eaux de Méditerranée.

Et que se passerait-il si un séisme venait à obstruer le détroit ? Inimaginable, eh bien voyez-vous une telle catastrophe s'est déjà produite… C'était au "Messinien", il y a 5 millions d’années, la dérive des continents a refermé le détroit. Conséquence malgré ces fonds de 2000 mètres, 1500 années auront suffi : un assèchement en un temps record comme on vide un lavabo. 
Christian Gorini, chercheur à l'Institut des sciences de la Terre de Paris décrit ce qu'on appelle "la crise de salinité messinienne". Ce qui faisait une mer majestueuse ne sera plus que paysage désolé et aride, une étendue désertique de lacs salés cernée par de gigantesques canyons. Ce désastre va durer 300 000 ans. Petit à petit, l'activité sismique et l'érosion vont rouvrir un chenal en pente douce au niveau du détroit et laisser déferler les eaux de l’Atlantique.

En 2010, des scientifiques expliquent dans la revue Nature, cet écoulement des eaux dans ce chenal. Phénomène lent à ses débuts qui soudain s'accélère. Les eaux déferlent alors à 100 millions de m3/seconde, ce qui représente 500 fois le débit de l'Amazone. Au point que le niveau de la nouvelle mer monte à vue d'œil : presque dix mètres par jour. On a calculé : il faudra 2 ans de ce traitement pour redonner à la Méditerranée son aspect actuel. 
 

Réalisateur : Laure Coeroli Fernandez

Producteur : France 3 Corse ViaStella

Auteur : Anne-Laure Gérôme

Diffuseur : France 3 Corse ViaStella

Production : 2018

Diffusion : 2018

Publié le - Mis à jour le 26-04-2019

Recommandations