Confucius et la pensée chinoise

Confucius est le nom latinisé par les jésuites d’un sage philosophe du nom chinois de Kǒngzi ou Kǒng Fūzǐ qui signifie Maître Kong.

Il est généralement admis que Confucius est né le 28 septembre -551 à Zou, dans le royaume de Lu (province du Shandong). C’est un philosophe, un théoricien politique et un des plus fameux professeurs de la Chine antique. Sa doctrine et son enseignement ont été propagés via le recueil les Analectes ouEntretiens, fruit des discussions entre le maître et ses disciples ou des disciples entre eux et compilés par des disciples de la 2e génération.
À la naissance de Confucius, son père était gouverneur de la ville. Il avait épousé à l’âge de 65 ans la mère de Confucius et malheureusement il mourut lorsque Confucius avait trois ans, laissant la famille dans la pauvreté. Issu d’une famille de grands guerriers, la légende dit qu’à 17 ans, il serait devenu précepteur, ayant montré très tôt un goût prononcé pour les livres et les rites. Marié à 19 ans,  il travailla très tôt pour des services administratifs de l’État de Lu.
En -501 av. J.-C., grâce à sa réputation déjà bien établie, il devint gouverneur d’une ville avant d’obtenir le poste de ministre de la Justice.
Après sa démission en -496 av. J.-C., il partit en exil durant environ 14 ans, parcourant les petits royaumes du nord-est et du centre de la Chine, cherchant à trouver un prince qui accepterait de mettre en pratique ses convictions politiques. Il ne put les mettre en œuvre.
Les Analectes, recueils de ses échanges avec ses disciples, racontent son retour dans le royaume de Lu à l’âge de 68 ans. Ses dernières années furent employées à transmettre son enseignement à ses adeptes ainsi que, suppose-t-on, via une somme de textes nommés les Cinq Classiques. Concernant les Cinq Classiques, cette hypothèse est toutefois encore débattue par les historiens qui pensent que ces textes sont un héritage de travaux plus anciens.

Le confucianisme est l’ensemble des doctrines morales et religieuses prêchées par des disciples et adeptes de Confucius après sa mort. Le confucianisme est une école philosophique, morale et politique qui a exercé une grande influence sur la Chine ainsi que dans d’autres pays d’Asie où il a été adapté en fonction du contexte local. Il a été la religion officielle de la Chine jusqu’au VIIe siècle.

La doctrine confucéenne pourrait se résumer ainsi : il faut avoir une bonne conduite et pour cela adopter les vertus les plus hautes qui sont la tolérance, la bonté, la bienveillance, l’amour du prochain et le respect des anciens et des ancêtres et la réciprocité. Ainsi, si le prince est vertueux, son peuple l’imitera. La société deviendra prospère dans un climat harmonieux. La partie supérieure de la société a l’obligation de protéger tandis que la partie inférieure doit, elle, retourner la réciprocité par sa loyauté et son respect.

Le dossier sur la vie de Confucius provient de la collection documentaire Points de repères qui propose de revisiter l'histoire d'une manière originale en mettant l'accent sur les événements qui ont changé la face du monde.  

Publié le - Mis à jour le 03-09-2018

Recommandations