Le Néolithique : les bases du monde moderne

C'est pas sorcier - Le Néolithique

Chargement de la playlist en cours...

Qu'est-ce que le Néolithique ?

Le Néolithique est une étape primordiale de l'évolution humaine. Pour la première fois, des hommes préhistoriques vont construire des villages, cultiver des terres, domestiquer des animaux... Ils vont poser les bases du monde moderne.

Le Néolithique est un mode de vie, et comme tout mode de vie, il n'est pas adopté par tout le monde en même temps. Tout commence 8 000 ans avant le début de notre ère, au Proche-Orient. Le plus vieil ancêtre de l'homme retrouvé à ce jour vivait en Afrique il y a 4 ou 5 millions d'années : l'australopithèque. Il a été remplacé par Homo habilis, l'homme qui fabrique et utilise des outils. Il est lui-même remplacé par Homo erectus, l'homme qui s'est déployé à la surface de la planète, dépassé, il y a un peu plus de 100 000 ans, par Sapiens sapiens, l'homme moderne, il y a un peu plus de 100 000 ans. C'est lui qui adopte un nouveau mode de vie 8 000 ans avant notre ère au Proche-Orient. Un véritable succès, toute la planète va s'y mettre. Le Néolithique arrive en Europe en -6 000 seulement et se prolonge jusqu'en -2 000. Au-delà, c'est l'âge des métaux, mais ça, c'est une autre histoire !

L'habitat préhistorique après la sédentarisation

Juste avant le Néolithique, les hommes vivaient sous des tentes en peau de bête qu'ils pouvaient planter un peu n'importe tout. Parce qu'à l'époque, les hommes devaient chasser pour se nourrir et comme les troupeaux de gibier se déplaçaient sans cesse, il fallait bien les suivre. Les hommes étaient donc des nomades.

Tout change au Néolithique ! Les hommes décident de s'installer et se mettent à construire des maisons en dur. On dit qu'ils se sédentarisent. Les habitations mesuraient entre 20 et 60 m de long. On suppose que les murs étaient en torchis, un mélange de terre argileuse et de paille. Les hommes du Néolithique utilisaient les matériaux qu'ils avaient sous la main. Et si ils ont pu édifier de tels bâtiments, c'est parce qu'ils commençaient à être bien outillés. Au Néolithique, on commence à polir le silex. 

Durant plus de 2 millions d'années, l'homme a taillé la pierre, mais désormais, il va la polir. D’ailleurs, « néolithique », ça veut dire « pierre nouvelle ». Mais il n'y a pas que les outils qui changent, l'homme bouleverse aussi toutes ses habitudes. A la fin de l'époque des chasseurs-cueilleurs, dans certains coins du monde, on pouvait trouver tout au long de l'année une nourriture suffisante. L'homme s'est donc fixé. Il se met alors à bâtir les premiers villages. On en a retrouvé les vestiges au Proche-Orient, mais aussi en France, comme près de Montpellier, où les maisons étaient construites en pierre. Près des lacs, les habitations étaient sur pilotis. Entre ces villages, il n'y avait pas encore de route, mais on s'échangeait déjà des objets, c'est le début d'une véritable économie.

 

D'où viennent les menhirs ?

A Carnac, dans le sud de la Bretagne, on compte plus de 3 000 menhirs alignés sur 4 kilomètres. « Menhir » est un mot breton qui signifie « pierre longue ». Contrairement à une idée très répandue, ces pierres longues n'ont quasiment rien à voir avec les Gaulois, dont la présence n'est signalée qu'à partir du Ve siècle av. J.-C. Elles datent de la Préhistoire. Les plus vieilles ont 6 000 ans et elles ont été élevées par les hommes du Néolithique. 

On trouve des menhirs partout dans le monde : en Afrique, en Chine, au Proche-Orient, en Amérique du Sud, en Europe bien sûr, du Portugal jusqu'en Scandinavie, sur toute la façade atlantique. En France, il n'y en a pas qu'en Bretagne. On en trouve également dans le Sud-Ouest, le Sud-Est, dans le bassin parisien, jusque dans le nord de la France, dans le département de la Somme, un haut lieu de la Préhistoire...

 

Réalisateur : Catherine Breton

Producteur : Riff International Production / France 3

Publié le - Mis à jour le 08-10-2019

Recommandations