L'infini en questions

Infiniment petit, Infiniment grand... Comment ne pas être pris de vertige devant la démesure de la question ? Plonger dedans tête baissée et ne plus pouvoir en sortir, tel était le risque. Sans doute. Mais n'était-il pas aussi périlleux d'imposer des limites à l'inépuisable richesse du sujet ? Il le fallut bien, pourtant.

Image Contenu

Ainsi, le thème de l'infini tout court, ni petit ni grand, ne sera qu'évoqué dans les pages "L'infini en questions". Pour les infinis de l'"Espace" et des "Nombres", quelques mots de science côtoieront sans vergogne le monde des arts et de la pensée. Quant à "Micromega", rappelez-vous Voltaire, c'est l'histoire de l'infiniment petit qui contient le grand.

 

"Rien ne peut fixer le fini entre les deux infinis qui l'enferment et le fuient."
Pascal, Pensées 199-72
Ce dossier a été réalisé par le Centre de Vulgarisation de la Connaissance, unité de service de l’Université Paris-Sud 11, bénéficiant du soutien du CNRS
Les auteurs : Sophie Fromager, Xavier Labouze, Patricia Laporte, Isabelle Masson.
En partenariat avec Université Paris-Sud 11université paris-sud 11

Paris-Sud est une université pluridisciplinaire à dominante scientifique et de santé

Publié le - Mis à jour le 09-04-2019

Recommandations