Découverte de la vitamine C

En pleine guerre mondiale, en 1914, un laboratoire de Grande-Bretagne réussit à faire le lien entre manque de vitamine C et scorbut. Il est, pour autant, encore impossible d'isoler la vitamine C. Il faut attendre qu'un chercheur hongrois, Albert Szent-Györgyi, parvienne à isoler « l'acide hexuronique » qu'il extrait de glandes d'animaux d'abattoirs. Un jeune chercheur qui l'accompagne, soupçonne cet acide d'être la vitamine C. Parallèlement Walter Haworth, en 1934, parvient à synthétiser la vitamine C.
Publié le - Mis à jour le 29-07-2014