Rousseau et son temps : biographie et chronologie

Michel Launay1, suivant en cela Les Confessions , voit à juste titre la vie de Rousseau comme une « série de ruptures » qui pourraient donner le sentiment que Rousseau était « un instable, un ingrat ou un mauvais caractère », ce que l’ « extraordinaire fidélité qui l’anime » contredit complètement : indéfectible fidélité à Thérèse Le Vasseur, de 1745 à sa mort en 1778 – et, en dépit de l’épisode de sa conversion au catholicisme quand il avait seize ans, fidélité au « protestantisme libéral ».

1712

Rousseau naquit le 28 juin 1712 à Genève et sa mère mourut peu après l’accouchement.

En 1728, Rousseau quitte Genève, tente fortune à Turin et là, se convertit au catholicisme.

1715
Montesquieu : Les Lettres persanes.
Mort de Louis XIV.


1735
Marivaux : Le Paysan parvenu.


1737
Rameau : Castor et Pollux.

1742

En 1742, le voilà qui rompt avec Les Charmettes et celle qu’il appelait Maman, Madame de Warens. Il rencontre Diderot à Paris.

En 1745, il rompt avec son protecteur, après avoir été secrétaire d’ambassade à Venise depuis 1743.

1743
D’Alembert :Traité de dynamique. Naissance de Condorcet et de Lavoisier.

1746
Diderot :Pensées philosophiques.
Montesquieu : Esprit des Lois.

1749

1749
Rousseau est chargé par d’Alembert d’articles sur la musique dans l’Encyclopédie.

En 1750, le premier Discours, Discours sur les sciences et les arts, est couronné par l’Académie de Dijon qui avait proposé la question de savoir « si le progrès des sciences et des arts a contribué à corrompre ou à épurer les mœurs ». Selon Lanson, « inconnu la veille, en un jour il (Rousseau) est célèbre ».

1749
Buffon :Théorie de la Terre.

 

1751
Parution du premier volume de l’Encyclopédie.
Hume : Enquête sur les principes de la morale.
Voltaire : Le Siècle de Louis XIV.

1752

1752
L’opéra Le Devin de village est joué avec succès devant le roi. La pièce Narcisse est jouée au Théâtre-Français.

1752
Première condamnation de l'Encyclopédie.

1754

1754
Rousseau revient à Genève et au calvinisme.

1754
Condillac : Traité des sensations.
Tremblement de terre de Lisbonne.

1755

1755
Parution du second Discours, Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes. Cette fois, l’auteur ne sera pas couronné mais l’ouvrage fit grand bruit. Lanson juge que « en deux pas (les deux discours) Rousseau a rattrapé Voltaire. » (op. cit. p. 760)

1755
Condillac : Traité des animaux.
Tremblement de terre de Lisbonne.

1756
Voltaire : Essai sur les mœurs et Poème sur le désastre de Lisbonne.
Mirabeau : L’Ami des hommes.
Naissance de Mozart.

1757
Attentat de Damiens contre Louis XV. Il est écartelé en tant que régicide.

1758

1758
Il rompt avec l’Ermitage de Montmorency où Madame d’Epinay l’avait accueilli depuis 1756 ; il rompt environ au même moment avec Diderot et avec les Encyclopédistes. Réponse à l’article « Genève » dans l’Encyclopédie, écrit par d’Alembert, par La Lettre à d’Alembert sur les spectacles.

1761
Il publie à la fois Julie ou La Nouvelle Héloïse – qui reçoit un énorme succès – et l’Essai sur l’origine des langues.

1758
Helvétius : De l’esprit.

1759
Voltaire : Candide.
Deuxième condamnation de l’Encyclopédie.

1762

1762
Il publie à la fois Emile ou de l’éducation et Du Contrat social ou Principes du droit politique. Il se réfugie en Suisse après la condamnation de son Emile, mais il est successivement chassé de partout et renonce à sa citoyenneté genevoise.

1762
Procès et exécution de Calas.

1763

1763
Lettre à Christophe de Beaumont, archevêque de Paris (réponse au Mandement rédigé par cet ecclésiastique pour condamner Emile et son auteur). Deux exemplaires seront brûlés à Genève et Rousseau est décrété de prise de corps. La même année, Rousseau rédige un Projet de constitution pour la Corse.

1763
Beccaria : Des délits et des peines.

1764

1764
Lettres écrites de la montagne (en réponse aux Lettres écrites de la campagne, du procureur genevois Tronchin qui lance quantité d’attaques contre Rousseau à la suite desquelles il renonça à sa citoyenneté genevoise).

1765-1770
Rédaction des Confessions.

1764
Voltaire : Dictionnaire philosophique.

1766

1766
Il se brouille avec Hume qui l’avait accueilli en Angleterre.
De retour à Paris sous la protection du prince de Conti, Rousseau devient le « promeneur solitaire » et ses Rêveries sont interrompues par sa mort en 1778.

1771
Considérations sur le gouvernement de Pologne.

1766
D'Holbach : Le Christianisme dévoilé.

1767
Watt invente la machine à vapeur.

1768
Naissance de Chateaubriand.

1769
Naissance de Napoléon Bonaparte.

 

1774
Mort de Louis XV.

1775
Beaumarchais : Le Barbier de Séville.

1776

1776
Rousseau juge de Jean-Jacques – Dialogues.

1777-1778
Les Rêveries du promeneur solitaire.

1776
Déclaration d’Indépendance de l’Amérique. Franklin à Paris.

1778

1778
Mort de Rousseau.

1778
Mort de Voltaire.

 

1794
Les restes de Rousseau sont transférés au Panthéon.

1Rousseau, PUF, collections « philosophes », Paris, 1968.

Découvrez à l'aide d'un quiz les lieux où Rousseau à su se mettre en scène selon Starobinski.

Publié le - Mis à jour le 27-08-2016

Recommandations