Bibliographie sur Jean-Jacques Rousseau

Quel livre livre de Rousseau emporter sur une île déserte ?

S’il fallait se retirer en une île déserte en n’emportant qu’un seul ouvrage de Rousseau, lequel emporter ? Tour à tour chaque ouvrage vient à l’esprit : les deux premiers Discours et leur brûlante inspiration ? Le Contrat social et la définitive réfutation du prétendu droit du plus fort, comme l’inoubliable plaidoyer en faveur de la souveraineté du peuple. ? Emile et son audace religieuse et morale. ? La Nouvelle Héloïse, ses merveilleuses élégies, ses portraits, ses paysages, son utopie patriarcale finale ? Ou encore Les Rêveries du promeneur solitaire et leur économique pureté ? Peut-être choisirait-on finalement l’œuvre par laquelle Rousseau rivalise avec Montaigne, comme plus tard Proust rivalisera avec elle dans l’analyse du Moi et du temps vécu, c’est-à-dire Les Confessions.

Études sur Rousseau

Œuvres classiques

  • E. Cassirer : Le problème Jean-Jacques Rousseau (Hachette 1987)
  • P. Burgelin : La philosophie de l’existence de Jean-Jacques Rousseau (rééd. Slatkine 2011)
  • R. Derathé : Le rationalisme de Jean-Jacques Rousseau (rééd. Slatkine 2011)
  • R. Derathé : Jean-Jacques Rousseau et la science politique de son temps (rééd. Vrin 1995)
  • J. Starobinski : Jean-Jacques Rousseau. La transparence et l’obstacle (rééd. Gallimard « Tel »)

Ouvrages récents :

  • B. Bachofen : La condition de la liberté. Rousseau critique des politiques (Payot)
  • B. Bachofen et B. Bernardi : Rousseau, politique et esthétique. Sur la Lettre à d’Alembert (ENS éditions)
Publié le - Mis à jour le 17-02-2016

Recommandations