Samuel Barber : Adagio

Chut

Chargement de la playlist en cours...

Avril 1945, la radio annonce la mort du président Roosevelt. La nouvelle est accompagnée par l'Adagio du compositeur américain Samuel Barber. Toute la nation entend l'Adagio et l'associe désormais à la mort du président. Emblème de tristesse, de deuil, de douleur, cette musique doit davantage sa réputation aux médias de masse qu'à la salle de concert. Critiquée par les spécialistes pour sa simplicité, l'œuvre devient néanmoins une véritable icône de la pop culture.
1982, on l'entend aux funérailles de la princesse Grace de Monaco et 23 ans plus tard, à la mort de son époux Rainier III. Quatre jours après les événements du 11 septembre 2001, l'orchestre de la BBC le jouera en hommage aux victimes. Drôle de destin que celui de cette oeuvre composée en 1936. Le cinéma saura exploiter cette connotation lugubre : Platoon, Elephant Man... Il suffit d'entendre cet adagio pour savoir qu'on sortira en larmes de la salle obscure. À vos mouchoirs...

Réalisateur : Gérard Louvin

Producteur : RTS, Toutlecontenu.com

Publié le - Mis à jour le 12-02-2019

Recommandations