Ludwig van Beethoven : Symphonie n° 8, 2e mouvement

Chut

Chargement de la playlist en cours...

L'inventeur Johann Nepomuk Mälzel a conçu plusieurs automates et est célèbre pour avoir fait breveter le métronome. Pour lui rendre hommage, son ami Ludwig van Beethoven compose un amusant petit canon, Ta ta ta, lieber Mälzel, dont il reprendra quelques années plus tard le thème dans le deuxième mouvement de sa huitième symphonie. Contrairement aux autres symphonies, cette dernière ne comprend pas de mouvement lent. Celui-ci est remplacé par un mouvement rapide et pétillant au caractère mécanique évoquant le métronome.
Jugé trop légère lors de sa création en 1894, le 8e symphonie n'obtient pas le même succès que la 7e... pourtant jugée bien meilleure par Beethoven. 

Réalisateur : Gérard Louvin

Producteur : RTS, Toutlecontenu.com

Publié le - Mis à jour le 14-02-2019

Recommandations