Les classes à horaires aménagés pour développer sa vocation musicale

Destinées aux élèves réellement motivés et démontrant de véritables aptitudes, les classes à horaires aménagés musique (CHAM) leur permettent de poursuivre une scolarité traditionnelle dans de bonnes conditions. Tout en développant une vocation musicale déjà affirmée.

Créées en 1974, les classes à horaires aménagés existent du CE1 à la troisième. Elles sont en général implantées dans des établissements comportant au moins dix classes et peuvent avoir une dominante vocale ou instrumentale.

Des objectifs communs

Image Contenu

L'emploi du temps de ces classes est, comme leur nom l'indique, aménagé pour permettre aux élèves de suivre une ou deux demi-journées de cours par semaine au conservatoire. Ils peuvent en particulier intégrer des classes d'instruments, participer à des ateliers... En règle générale, des navettes sont organisées entre l'établissement scolaire et l'école de musique.

Intégrées dans un projet d'école, les CHAM fonctionnent sur la base d'un partenariat entre les professeurs de l'établissement scolaire et ceux du conservatoire, ce qui garantit une complémentarité entre les deux enseignements. Pour assurer cette cohérence, des questions comme les procédés d'écriture, le déroulement du discours musical dans le temps, les fonctions de la musique ou sa relation avec le texte pourront être étudiées dans des disciplines comme le français, l'histoire ou l'histoire de l'art.

Toutes les filières restent ouvertes

Ces classes ne constituent en aucune manière une forme d'orientation et, à la sortie du collège, leurs élèves ont accès à toutes les filières de l'enseignement général et technologique. Ceux qui souhaitent toutefois poursuivre leur perfectionnement peuvent intégrer une seconde ETAM (à emploi du temps aménagé), ou choisir la musique comme option obligatoire, qui deviendra enseignement obligatoire en première. Ils pourront ensuite passer un baccalauréat Lettres-Arts ou TMD (Technique de la Musique et de la Danse).

Enfin, les CHAM s'inscrivent dans la politique culturelle des localités où elles sont implantées. L'organisation de diverses manifestations artistiques ne peut que contribuer à leur développement et à leur rayonnement.

L'admission

Les démarches pour inscrire un enfant en CHAM doivent être entreprises dans le courant de l'année scolaire précédente. Il s'agit en général d'un dossier à remplir et d'une lettre de motivation.

L'admission des élèves en CHAM s'effectue à la fois sur la base de leurs résultats scolaires et de leurs compétences musicales.

En primaire, une évaluation est souvent réalisée à l'occasion des cours de musique. Mais au collège, un niveau minimum est exigé. L'enfant est alors le plus souvent convoqué pour un test d'aptitude. S'il fréquente déjà le conservatoire, les résultats de fin d'année et/ou l'avis des professeurs de musique remplacent cette audition. C'est finalement une commission pédagogique qui tranche. Composée de représentants de l'Éducation nationale, des établissements d'enseignement musical et des parents d'élèves, elle examine les candidatures et décide des admissions.

En quelques mots

Les classes à horaires aménagés musique permettent aux élèves justifiant déjà d'un bon niveau musical de recevoir, dans le cadre de l'école, un enseignement complémentaire de la part de professeurs du conservatoire. Ils effectuent moins d'heures de cours que les autres élèves, mais aucune discipline de la formation générale n'est supprimée et le programme n'est pas modifié pour autant.

________
¹ les coordonnées des référents extérieurs sont disponibles sur les sites Internet des différentes académies

En partenariat avec VousNousIls.frvousnousils.fr

L'Actualité de l'éducation, de la culture et du monde scolaire, de l'école à l'université.

Publié le - Mis à jour le 17-04-2019

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac