De Temudjin à Gengis Khan

Points de repères - Gengis Khan, l'empire des steppes

Chargement de la playlist en cours...

Les années qui suivent sont une interminable liste de batailles, trahisons et massacres. La Mongolie de cette époque est occupée par de nombreuses tribus : les Mongoles mais aussi les Merkit, les Tatars ou les Keraïts. Elles se détestent toutes depuis des générations. Dans les temps anciens, des hommes forts sont parvenus à unir toutes les tribus et à s’imposer comme souverain. On les appelle des Khans.
Combattant côte à côte Temüdjin et Djamuka veulent ressusciter cette puissance ancestrale, ils savent qu’une fois unies ces tribus seront invincibles mais il ne peut y avoir qu’un seul Khan.

C’est ce que Börté explique à son époux Temüdjin et Temüdjin écoute toujours Börté. Les deux frères de sang deviennent ennemis jurés. Ils entrent en guerre l’un contre l’autre. Djamuka est un bon guerrier mais un mauvais chef, menteur et cruel, il perd le respect de ses troupes. Dans le même temps, Temüdjin boit la même eau boueuse que ses hommes, il croit en la loyauté et au mérite. Sous ses ordres, de simples guerriers peuvent devenir généraux. Ces rumeurs parcourent la steppe et contribuent à la légende de Temüdjin. Finalement au cours d’une grande assemblée, les chefs de clan le désignent comme souverain.

Temüdjin devient le nouveau Khan. Mais ce titre, il doit le défendre. Le nouveau Khan compte encore de nouveaux opposants, en particulier Djamuka, son frère de sang. Les deux hommes vont se battre durant de longues années. Si Temüdjin essuie plusieurs défaites, son pouvoir n’est pas menacé, bien au contraire. Plus fort que les armes, le charisme et l’habileté politique de Temüdjin font grossir ses rangs. Dans le même temps, la cruauté de Djamuka l’isole chaque jour un peu plus. Le frère de sang, finalement exténué et isolé, est livré à Temüdjin.

Chez les Mongoles, tuer son frère de sang est un acte grave. Mais il ne peut y avoir qu’un seul Khan et Temüdjin contrôle toute la Mongolie. Il était déjà Khan et se proclame Gengis Khan, le chef suprême.

La Mongolie unifiée, Gengis Khan se retrouve à la tête d’une formidable armée : 100 000 guerriers des steppes qui n’attendent qu’une seule chose : partir à la conquête du monde !
 

Réalisateur : Pierre Lergenmüller

Producteur : MAD Films, Triarii Prod, Les Films de la Butte, Arte GEIE

Auteur : Pierre Lergenmüller

Production : 2016

Publié le - Mis à jour le 04-05-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac