Les Valois, crises et mutations

A la mort de Philippe le Bel en 1314, la lignée des Capétiens directs se termine assez rapidement par le règne successif de ses trois fils : Louis X, Philippe VI, puis Charles IV, chacun sans héritier mâle (le fils de Louis X ne vécut que quelques jours).

Image Contenu
Armes d’Edouard III avec l’azur semé
de lys d’or (France) et trois léopards d’or (Angleterre),
Trinity College de Cambridge.

Au moment où s’ouvre la question de la succession aux derniers Capétiens directs, l’Europe entre en crise économique et sociale et sera bientôt ravagée par la peste noire. Afin de maintenir la cohésion du royaume de France et éviter son implosion sous la logique de l’Europe des dynasties, la loi salique est plus que jamais brandie. Elle permettra l’arrivée de la branche des Capétiens-Valois au trône de France, mais annonce une guerre qui se déroulera sur son sol, la guerre de Cent Ans (1337-1453) contre les Anglais.

La naissance du sentiment national

Quand Charles IV, dernier fils de Philippe le Bel, meurt en 1328 sans descendant mâle, reste la fille de Philippe le Bel, Isabelle de France, qui avait épousé le roi d’Angleterre Edouard II en 1308. Leur fils, Edouard III, est roi d’Angleterre depuis 1326. Selon la loi salique, Isabelle de France ne peut prétendre au trône de France, mais son fils Edouard III le peut-il au nom de cette même loi ? Le sentiment national prévaut, les pairs de France choisissent Philippe VI de Valois. Fils de Charles de Valois, frère cadet de Philippe le Bel, il descend par les mâles de la lignée capétienne.

La guerre de Cent Ans

Dix ans plus tard, Edouard III se déclare héritier légitime du trône de France : la guerre de Cent Ans est déclenchée. Le fils de Philippe VI, Jean le Bon, est fait prisonnier à la bataille de Poitiers en 1356, les états généraux menés par Etienne Marcel tentent de détrôner les Valois, un tiers du pays est contrôlé par Edouard III. Régent lors de l’emprisonnement de son père Jean le Bon, puis lui succédant, Charles V entame une reconquête du territoire, épaulé par le connétable et grand guerrier Bertrand du Guesclin. Il restaure l’autorité des Valois sur le royaume et, en 1367, fait du Louvre la résidence royale. La défaite à la bataille d’Azincourt en 1415 oblige le roi Charles VI, fils de Charles V, à transmettre le royaume de France à la couronne britannique. Commence alors le dernier retournement, Charles VII, fils de Charles VI, reconquiert le trône, gagne les batailles (reprise de la Normandie et de la Guyenne), bénéficiant de l’appui décisif de Jeanne d’Arc.

En 1453, les Anglais sont chassés de France. Le Moyen Âge s’achève. Charles VII meurt en 1461. S’ouvre l’époque de la Renaissance, tout au long de laquelle règnera la dynastie des Capétiens-Valois.

 

Pour en savoir plus, découvrez Comment s'est faite la France ? et notre dossier sur la guerre de Cent Ans.
Reconstituez l'histoire du royaume de France grâce à des jeux de bouche-trous et de devinettes.
Publié le - Mis à jour le 11-05-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac