Le Journal d'une femme de chambre d'Octave Mirbeau

Un livre toujours

Chargement de la playlist en cours...

Grand écrivain, Octave Mirbeau ne jouit pas de la reconnaissance qui devrait être la sienne. Fils d'un médecin normand né en 1848, élevé chez les Jésuites, Octave Mirbeau passe de l'extrême droite antisémite au parti dreyfusard. Antimilitariste, anticléricale il se tourne vers l'anarchisme. Forcené de la plume, jouisseur invétéré, passionné de peinture ; Mirbeau, ami de Rodin et de Monet défend les impressionnistes. Chroniqueur au vitriol des mœurs de son temps, Mirbeau meurt insurgé en 1917. Admiré, entre autre par Apollinaire, par Tolstoï et par Zola. Le journal d'une femme de chambre est un roman se présentant comme l'autobiographie de Célestine, qui se remémore les familles chez qui elle a servi. Avec ironie, elle relève l'hypocrisie et la frustration d'une société fermée et sordide.

Réalisateur : Stéphane Ghez

Producteur : France Télévisions

Publié le - Mis à jour le 17-01-2017

Recommandations