« Grand-mère crevette » de Marie Zimmer - Littérature jeunesse

Image Contenu

Grand-mère crevette 

 

Auteur : Marie Zimmer

Illustrateur : Isabelle Drago

Editeur : Atelier du poisson soluble

Mars 2016 - 16 €

Album à partir de 6 ans

ISBN : 9782358710879

Thèmes : Différence, Souvenir/Mémoire, Abandon/Sentiment d'abandon, Affection/Emotion, Vieillesse

 

L'avis de Ricochet

Avec ses couleurs acidulées, rose vif, violet et bleu nuit, le regard perdu au bord du livre, Grand-Mère Crevette intrigue. Son gros manteau rembourré, son chapeau désuet et son demi-sourire évoquent une reine d’Angleterre isolée sur une île. Et c’est bien une histoire de solitude qui nous est racontée. Grand-mère Crevette, surnom qui lui est donné dans le quartier, vit dans la rue. Sans misérabilisme, ses sacs rebondis dans l’univers urbain rectiligne nous parlent de ces marcheurs sans domicile fixe, encombrés de bagages, qui peuplent les villes. Sans qu’on y prenne garde, elle traîne avec ses cabas. Laisse de chien, témoin d’un ancien compagnon, Filou « un jour il a filé », parce que dans cette ville vide, les chiens occupent l’espace, ils jouent avec les libellules ou se battent, leur regard ailleurs ou droit dans les yeux du lecteur nous parle encore de solitude. Pourtant, Grand-mère Crevette existe aux yeux des commerçants : le poissonnier et l’épicier s’adressent à elle avec tendresse et sympathie dans un joli dialogue entre fantaisie et folie. Est-elle consciente de l’incongruité de son discours lorsqu’elle demande « un requin, un cachalot et deux ablettes » ou « un pingouin ou un hippopotame » ? Le doute est permis. Les commerçants jouent le jeu sans la ramener au réel, un morceau de saumonette ou une plaque de chocolat lui sont donnés contre « une poignée de pois cassés ». Enfermée dans ses pensées, elle ne voit pas ses interlocuteurs mais elle voit très bien, comme nous, Louis son amoureux : « Loulou, t’es parti où ? ».

Le doux chant de sa plainte et de son délire s’apaisent au bord de la mer. Dépouillée de son manteau dans son maillot de bain nuages, elle flotte. Bienheureuse. Avant de sombrer ?

Les relations entre le texte et l’image sont subtiles. Le texte porte l’histoire et le dialogue. L’illustration porte le regard étrange de Grand-Mère Crevette. Deux discours presque autonomes qui cernent la vie du personnage dans sa complexité. L’illustration évoque tantôt La statue de la Liberté d’Andy Warhol, les merveilleux nuages de Magritte ou l’œil du cachalot d’un graveur fantastique.

Un album émouvant, remarquable, par la richesse de ses thèmes, la délicatesse de son écriture et la qualité de son illustration.

Danielle Bertrand

EN PARTENARIAT AVEC RICOCHETricochet

La plateforme numérique ricochet-jeunes.org est le site d'information et de valorisation de la littérature jeunesse francophone de l'Institut suisse Jeunesse et Médias ISJM. ricochet-jeunes.org est un site indépendant à but non lucratif. Il vise à l'exhaustivité dans son domaine. Le site offre une banque de données très complète sur l'univers du livre de jeunesse, son histoire et son actualité.

Publié le - Mis à jour le 15-11-2018

Recommandations