Chargement de la playlist en cours...

Tant de forêts arrachées à la terre
et massacrées
achevées
rotativées.

Tant de forêts sacrifiées
pour la pâte à papier
des milliards de journaux
attirant annuellement
l’attention des lecteurs
sur les dangers du déboisement
des bois et des forêts.

 

Dans ce poème, Jacques Prévert fustige la destruction des forêts pour fabriquer de la pâte à papier, papier qui sert à alerter les gens sur les dangers de la déforestation. Ce court-métrage fait partie de la collection « En sortant de l'école » qui rend hommage à l'esprit libertaire du poète.

Réalisateur : Burcu Sankur, Geoffrey Godet

Producteur : Tant Mieux Prod, Bayard Jeunesse Animation

Publié le - Mis à jour le 19-02-2019

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac