Dynamiques des espaces productifs dans la mondialisation

Les Bons Profs - Géographie 1ère

Chargement de la playlist en cours...

DYNAMIQUES TERRITORIALES DE LA FRANCE CONTEMPORAINE

On s'interroge ici, non pas à l'économie de la France mais aux lieux de production, et comment ces lieux se modifient dans le cadre de la mondialisation, cette mise en concurrence des territoires.

I. Les mutations des espaces productifs

A. Une grande puissance économique

France est la 6e puissance économique mondiale. C'est un pays très développé (PNB et IDH importants).

Le poids économique de la France repose sur des atouts :

- réseaux de transport performant (relié à l'Europe),

- main d'œuvre coûteuse mais productive et de bonne qualité,

- points forts dans le domaine économique et industriel avec les transports (Airbus, TGV), la grande distribution (Carrefour), l'industrie du luxe, le tourisme, l'agroalimentaire, etc.

Mais elle a aussi des points faibles : la production supporte mal la concurrence étrangère en matière d'anciennes activités industrielles comme la sidérurgie ou le textile. Il y a aussi une faiblesse chronique dans le domaine de l'électronique et de l'informatique.

B. Pourquoi des mutations ?

Ces mutations dont dues aux frontières ouvertes. La libre-circulation des marchandises met en concurrence les différents territoires de l'espace mondial et met en difficulté des productions françaises qui ne sont plus protégées par des droits de douane (exemple : textile, sidérurgie). La France est condamnée à se concentrer sur les productions dans lesquelles elle est performante au détriment des autres et cela engage une mutation des espaces de production.

D'autre part, les secteurs d'activité ont évolué. Le tertiaire a acquis une importance considérable. Dans le secteur industriel se sont davantage les activités de pointe, de haute technologie qui l'emportent sur les anciennes activités.

II. Espaces gagnants, espaces perdants

Les nouvelles dynamiques économiques entraînent des modifications dans les territoires de l'espace français.

A. De nouveaux territoires attractifs

Les littoraux sont des territoires ouverts sur le monde. On parle de littoralisation des activités économiques (déplacement des activités économiques et de la population vers les littoraux). Même si la France dispose d'un équipement portuaire relativement modeste, un certain nombre d'activités industrielles, comme la pétrochimie, sont localisées dans les zones industrialo-portuaires, sur le littoral.

Il y a une métropolisation des activités économiques : les activités de commandement, du tertiaire supérieur (finance) ou les activités décisionnelles en matière d'industrie se trouvent dans les grandes métropoles et en particulier à Paris.

Les technopôles (+ de 70 en France) sont des territoires de l'innovation consacrés à des industries de pointe, qui attirent la population par un cadre de vie agréable.

Ce qui prédomine dans l'installation des espaces productifs, c'est leur accessibilité : il faut qu'ils soient bien reliés au territoire français et au territoire européenet qu'ils soient en position d'interface.

B. Des territoires qui ont plus de mal à s'intégrer

Les vieux territoires agricoles sont en déprise aujourd'hui, par exemple le territoire d'élevage du Massif Central. Au contraire des espaces céréaliers et des vignobles bien intégrés à la mondialisation.

Au plan industriel, on constate que les anciennes régions industrielles du Nord et de Est sont toujours en difficulté. Tout comme certains espaces d'industries diffuses, plutôt en milieu rural, qui souffrent de la monoactivité et subissent la concurrence, exemple avec l'entreprise Moulinex en Normandie.

C. Une nouvelle géographie des espaces productifs

Il y a une prédominance de Paris qui se confirme en tant que ville monde et concentre une grande part des services de commandement français.

On constate le poids important des métropoles d'équilibre et de leurs technopôles associées.

Il demeure des espaces en difficulté : les territoires du Nord et de l'Est ainsi que la diagonale du vide dont la dynamique économique est encore insuffisante.

Conclusion : Aider les territoires moins intégrés est l'un des buts de l'aménagement du territoire mais aussi de la politique européenne (via le FEDER notamment) afin de les faire mieux participer à la dynamique de mondialisation.

Réalisateur : Les Bons Profs

Producteur : Les Bons Profs

Production : 2016

Publié le - Mis à jour le 24-06-2019

Recommandations