Août 1944 : la Libération de Falaise

D-Day France 3 Régions Normandie - La Bataille de Normandie vue du ciel

Chargement de la playlist en cours...

Comment les Canadiens ont-ils libéré Falaise ?

C'est le 16 août 1944 que les Canadiens atteignent Falaise. À l'intérieur de la cité natale de Guillaume le Conquérant se trouvent 1 000 hommes et la 12e division SS. Des affrontements intenses éclatent aux abords de la ville et dans son enceinte. Pendant ce temps, d'autres unités alliées encerclent de plus en plus vite les Allemands. Les pinces se referment. Hitler ordonne le repli de ses troupes. Une course contre la montre s'engage. Les Alliés veulent fermer la poche, et les Allemands s'en extirper le plus rapidement.

La libération de Falaise

Le 18 août 1944, la libération de Falaise est acquise, mais rien n'est joué. Le même jour, les Canadiens s'emparent de Trun et s'avancent en direction de Saint-Lambert-sur-Dive. Les Américains, eux, font route vers Chamboix. Le 19 août, les Allemands sont cernés. La poche semble close, mais il reste à peine 3 kilomètres à l'ennemi pour assurer son retrait. Ce court espace sera surnommé le « couloir de la mort ». Dans une extrême confusion, 80 000 Allemands tentent de sortir de ce piège redoutable sous les tirs de l'artillerie, les raids des chasseurs et les bombardiers alliés. Le 20 août, des combats ont lieu ici et là, dans tous les secteurs.

Sur les hauteurs du Montormel, les Polonais, commandés par le général Maczek, font feu sur une colonne de fuyards. Mais ils se retrouvent attaqués à revers par des Allemands de la 2e SS Panzer Das Reich. Les Polonais sont pris entre deux feux au beau milieu d'un feu allemand en fuite. Ils ne sont que 1 500 et ne possèdent que 80 chars. Les munitions manquent. Plus de 300 blessés sont étendus. Mais les Polonais tiennent bon. Le 21 août, les derniers Allemands parviennent à s'échapper. Le 22 août 1944, la bataille est terminée. 45 000 Allemands ont réussi à sortir de cet étau. Entre 30 000 et 40 000 Allemands sont faits prisonniers. Le paysage est apocalyptique. Entre les carcasses fumantes de 5 000 véhicules, près de 6 000 corps de soldats allemands jonchent la terre normande.

Producteur : France 3 Région

Publié le - Mis à jour le 18-07-2019

Recommandations