De la fission nucléaire à la bombe atomique

Irène Joliot-Curie se demande pourquoi, lorsqu'elle bombarde l'uranium avec des neutrons, elle trouve du lanthane et du baryum. En décembre 1938, des savants allemands et autrichiens apportent la réponse : le noyau d'uranium s'est fissionné. Sous l'effet du bombardement par les neutrons, le noyau se trouve avoir trop d'énergie pour rester stable. Pour se débarrasser de ce surplus, il se casse en deux en libérant des neutrons. En se divisant, il donne du lanthane et du baryum. Plusieurs neutrons libérés par fission peuvent provoquer d'autres fissions, qui, elles-mêmes, vont libérer d'autres neutrons, et ainsi de suite... De telles réactions en chaîne produisent de grandes quantités d'énergie. On commence à parler d'énergie à bon marché et de bombes dévastatrices...
Publié le - Mis à jour le 19-04-2018
Je t’accompagne dans
tes révisions du bac