La solution finale

Image Contenu

En 1941, les dirigeants nazis se rendirent compte que l'élimination des Juifs prendrait beaucoup trop de temps en utilisant les méthodes en place. Malgré l'extermination de deux millions d'entre eux, les Juifs étaient encore nombreux dans les camps et les ghettos d'Europe. En janvier 1942, lors d'une conférence tenue à Wannsee, près de Berlin, les dirigeants nazis mirent au point les modalités d'application de la « solution finale de la question juive » , décidée quelques mois plus tôt.

Il s'agissait d'utiliser les méthodes modernes de l'industrie pour tuer le plus de Juifs possible, le plus rapidement possible. Des camps d'extermination, les « camps de la mort » , furent alors spécialement construits. Au camp de concentration d'Auschwitz fut adjoint le camp d'extermination de Birkenau, situé à 3 km. On installa des chambres à gaz ayant l'apparence de salles de douches et des crématoriums dotés de plusieurs rangées de fours. Les Juifs étaient pris dans les ghettos et emmenés en train dans ces camps de la mort. Certains prisonniers étaient sélectionnés pour servir d'esclaves. Les autres étaient conduits aux « douches » et gazés. Leurs corps étaient ensuite brûlés dans les crématoriums.

 

Pour en savoir plus, découvrez nos dossiers sur :

  • le sort des enfants dans la Shoah,
  • la genèse du génocide avec les extraits de la série documentaire Jusqu'au dernier : la destruction des Juifs d'Europe,
  • l'histoire du conflit raconté au travers d'images d'archives dans Apocalypse : la Deuxième Guerre mondiale,
  • des témoignages de personnes ayant vécu la Seconde Guerre mondiale dans Un village français, ils y étaient...
Publié le - Mis à jour le 15-02-2019

Recommandations