La libération des camps par les Alliés

Au fur et à mesure qu'elles encerclaient l'Allemagne nazie, les forces alliées découvrirent les camps de concentration et les camps d'extermination. Malgré les rumeurs et les témoignages des rares personnes qui avaient pu s'échapper, le monde n'était pas préparé à cette découverte. Il y avait déjà eu des camps de concentration mais jamais de pareils camps de la mort conçus pour l'extermination systématique de millions de personnes.

Image Contenu

Les responsables de ces camps s'enfuirent devant l'avancée des Alliés, laissant derrière eux des morts et des personnes agonisantes. Beaucoup de camps étaient tenus par des auxiliaires locaux, hommes et femmes, qui pour la plupart, s'empressèrent de disparaître.

Les gardiens arrêtés par les soldats alliés furent réquisitionnés pour enterrer les corps. Des prisonniers libérés moururent peu de temps après. Pour certains, leur organisme très affaibli ne put supporter l'amélioration soudaine de leur alimentation, pour d'autres, les maladies, comme la typhoïde, leur furent fatales. D'autres enfin n'avaient plus la force de lutter pour rester en vie et témoigner.

 

Pour en savoir plus, découvrez nos dossiers sur :

  • le sort des enfants dans la Shoah,
  • la genèse du génocide avec les extraits de la série documentaire Jusqu'au dernier : la destruction des Juifs d'Europe,
  • l'histoire du conflit raconté au travers d'images d'archives dans Apocalypse : la Deuxième Guerre mondiale,
  • des témoignages de personnes ayant vécu la Seconde Guerre mondiale dans Un village français, ils y étaient...
Publié le - Mis à jour le 15-02-2019

Recommandations