Le Moyen-Orient après la Première Guerre mondiale

Snap Ton Bac

Chargement de la playlist en cours...

Les conséquences de la Première Guerre mondiale sur le Moyen-Orient

Avant la Première Guerre mondiale, l'Empire ottoman compose une majeure partie du Moyen-Orient. Allié de l'Allemagne pendant le conflit, il s'effondre après la défaite. Lord Balfour, ministre des Affaires étrangères britannique, qui adhère au mouvement sioniste et laïc, propose, dès 1917, la création d'un État juif.

Fin de l'Empire ottoman

Après la Première Guerre mondiale, le territoire de l’Empire ottoman est divisé et placé sous le contrôle de la France et du Royaume-Uni lors de la signature du traité de Sèvres, en août 1920. Seule la Turquie reste indépendante suite à cette division. En 1924, le dirigeant Mustapha Kemal abolit le califat. La Turquie devient laïque et cela met fin à l’État musulman. Les nationalistes arabes dénoncent les divisions faites par la France et le Royaume-Uni, notamment la création du Liban séparé de la Syrie.

Début des conflits au Moyen-Orient

L'immigration juive en Palestine provoque en 1936 une révolte arabe dans le but de demander l'arrêt de l'immigration et d'obtenir une indépendance vis à vis du Royaume-Uni. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le Royaume-Uni défend le canal de Suez et le pétrole, ressource convoitée de la zone, mais il a de plus en plus de mal à maintenir son influence en Palestine.

Création d'Israël

Après la Seconde Guerre mondiale et les événements liés à la Shoah, l'ONU propose en 1947 de partager la Palestine pour créer l'état d'Israël. Cela entraîne la colère des Arabes et une guerre civile qui se conclut le 14 mai 1948, lorsque Ben Gourion, dirigeant de la communauté juive en Palestine, déclare la création officielle d’Israël...

Producteur : France Télévisions

Production : 2017

Publié le - Mis à jour le 09-04-2019

Recommandations