1950, les ouvriers face au plan Schuman et la CECA

Nous ouvriers

Chargement de la playlist en cours...

Les conséquences du Plan Schuman sur l'industrie 

Ces années 50 ne sont pas uniquement celles du début des "30 Glorieuses"... S'annonce, en effet un bouleversement qui va marquer durablement la classe ouvrière. La signature, en avril 1951, du Plan Schuman marque le début de la Communauté européenne du charbon et de l'acier, la CECA.

La Communauté européenne du charbon et de l'acier était une organisation internationale fondée sur le traité de Paris (1951) entré en vigueur le 23 juillet 1952 pour une durée de 50 ans. Elle rassemblait six nations, unifiant l'Europe de l'Ouest durant la Guerre froide et créant les bases d'une démocratie européenne et le développement actuel de l'Union européenne. Elle fut au niveau européen la première organisation basée sur des principes résolument supranationaux. 
L'objectif est de soutenir massivement les industries européennes du charbon et de l'acier pour leur permettre de se moderniser, d'optimiser leur production et de réduire leurs coûts, tout en prenant en charge l'amélioration des conditions de vie de leurs salariés et leur reclassement en cas de licenciement.

Xavier Vigna, historien : "La construction européenne pour une fraction du monde ouvrier, c'est d'abord immédiatement associée à la désindustrialisation".

La CECA s'est développée et les mines dites les moins rentables sont fermées au profit de celles plus rentables, celles-ci étant en Allemagne. Donc, d'ores et déjà, la CECA a condamné l'industrie charbonnière française. 

Voir aussi le dossier pédagogique "Accords et grandes décisions de l'histoire européenne"

 

 

Réalisateur : Claire Feinstein, Gilles Perez

Producteur : 13 Productions, France 3, Histoire

Auteur : Claire Feinstein, Gilles Perez

Production : 2016

Diffusion : 2016

Publié le - Mis à jour le 30-04-2019

Recommandations