Verdun, lieu de mémoire de la Première Guerre mondiale

14-18, le bruit et la fureur

Chargement de la playlist en cours...

Pourquoi la bataille de Verdun est-elle devenue un symbole de la Première Guerre mondiale ?

21 février 1916. Verdun. Les poilus découvrent l'enfer et la panique. À Verdun, toutes positions organisées disparaissent. Les fantassins sont disséminés au hasard des trous d'obus. Pendant 8 heures d'affilée, 2 000 canons tirent 1 million d'obus, soit 1 obus tous les 5 m2. Un vrai déluge d'acier. Lorsque la fumée retombe, plus rien n'est visible : plus d'arbres, plus de tranchées, plus de poilus. Le kaiser Guillaume II veut vaincre l'armée française à Verdun, en perçant le front par une attaque massive en un endroit symbolique : le saillant de Verdun. Verdun serait le cimetière de l'armée française. Après des semaines d'une sauvagerie indescriptible, le fort de Vaux passe aux mains de l'ennemi. Un fois encore, devant le spectre de la défaite, le peuple se relève comme un seul homme. Le président Poincaré, grâce à des discours de propagande patriotique, envoie des hommes de plus en plus jeunes à la guerre.

 

Pour en savoir plus sur la Première Guerre mondiale, découvrez en vidéo :

Réalisateur : Jean-François Delassus

Producteur : Program 33, ECPAD, Iota Production, RTBF

Publié le - Mis à jour le 08-11-2018

Recommandations