Chargement de la playlist en cours...

En 1933, Hitler est élu chancelier. La propagande nazie fonctionne parfaitement : les jeunes comptent le nombre de fois où ils aperçoivent le Führer. Pour beaucoup d’entre eux, il est l’homme providentiel. Il hypnotise les foules à chaque discours, et galvanise la jeunesse lors d’immenses rassemblements.

« Un peuple, un Führer, un Reich : trois mots qu'on nous avait inculqués. Il n'y avait pas d'autre guide. Il n'y avait qu'un seul Führer, vénéré jusqu'à l'extrême. »

« Nous n'avions pas de poste radio. Mais quand nous entendions Hitler s'adresser à la jeunesse ou même à d'autres, alors, nous allions frapper doucement à la porte du voisin pour demander si nous pouvions venir écouter le discours. »

« Nous faisions le salut hitlérien vers l'âge de 7/8 ans. Quand l'instituteur arrivait dans la classe, nous levions tous le bras en clamant "Heil Hitler !". Même chose quand on entrait dans un magasin. »

1943 : l'Allemagne s'enlise dans la guerre et a besoin de soldats supplémentaires. La soumission et l’adulation sont telles que les Hitlerjungen sautent de joie lorsqu’ils apprennent leur incorporation à la défense anti-aérienne ou à la Wehrmacht. Ils étaient comme en prise à une folie, sous l'emprise totale de Hitler. Ils sont prêts à tout pour Hitler, même à sacrifier leur vie.

« Un officier de la Luftwaffe est venu dans notre classe. Il nous a annoncé que ceux nés en 1926 et 1927 allaient, dès le 15 février 1943, intégrer la Luftwaffe comme auxiliaire de la Flak. On a tous poussé des cris de joie. »

Le 30 avril 1945, Hitler trahit le peuple allemand et se suicide. Le régime nazi cache les faits. Le choc est général, la guerre est terminée, l’Allemagne se réveille peu à peu. Aujourd’hui encore, les anciens Hitlerjungen restent stupéfaits de leur fanatisme et de leur aveuglement.

« Comment est-ce possible qu'on ait suivi un tel braillard? Aujourd'hui, ses vociférations sont en fait totalement répugnantes. »

« Pour la jeunesse allemande, cette volonté de se sacrifier chez les garçons mais aussi chez les filles était le résultat de 12 années d'endoctrinement. »


C’est en 1932, dans un stade bondé, où plus de 50 000 jeunes sont venus l’accueillir, que Hitler comprend que les jeunes sont devenus l’avenir de son mouvement et l'incarnation de l'Allemagne dont il rêve. Découvrez l'histoire des Jeunesses hitlériennes.

Réalisateur : David Korn-Brzoza

Producteur : ZED; France Télévisions

Auteur : David Korn-Brzoza

Production : 2017

Publié le - Mis à jour le 08-07-2019

Recommandations