Des conflits sans fin après le traité de Versailles

Apocalypse — La paix impossible, 1918-1926

Chargement de la playlist en cours...

Les traités de paix et le nouveau partage du monde

Les différents traités qui ont suivis celui de Versailles vont déclencher des conflits sans fin. Les traités de Saint-Germain-en-Laye de 1919 et du Trianon de 1920 ont fait éclaté l'Empire austro-hongrois en créant de nouveaux états, comme une Autriche réduite, la Tchécoslovaquie, la Yougoslavie et en remodelant la Hongrie et la Roumanie. Le fameux droit des peuples a disposé d'eux-mêmes n'a pas vraiment été respecté. Allemands désormais en Pologne ou en Tchécoslovaquie, Hongrois en Roumanie, Croates en Yougoslavie, l'Empire austro-hongrois réunissait tous ces peuples dans une paix relative.

La chute de l’Empire ottoman

De la même manière, l'Empire ottoman empêchait les tribus arabes de se déchirer entre elles, mais au traité de Sèvres le 10 août 1920, cet Empire ottoman, lourdement puni pour avoir soutenu les Allemands est ramené à ce qu'est la Turquie d'aujourd'hui, moins l'enclave grec de la ville de Smyrne. Le Proche-Orient est redessiné par l'Angleterre et la France. Les Français ne cherchent qu'à agrandir leurs domaines coloniaux en faisant main basse sur la Syrie et le Liban. Les Britanniques créent des pays nouveaux : la Transjordanie devenue Jordanie, la Palestine, et surtout l'Irak, qui leur permet de contrôler le pétrole. Wilson avait soutenu la création d'un état kurde et pendant quelques mois, il a bien existé, puis a disparu, balayé par les Turcs.

Les prémices de la création d'un État juif

En Palestine, à Jérusalem, les Juifs ont été chassés par les Romains, il y a 2 000 ans. Les Arabes sont alors 600 000 et voient d'un mauvais œil des Juifs persécutés d'Europe centrale et de Russie émigrer vers la Terre promise, dans le mouvement sioniste de la fin du XIXe siècle. Pendant la guerre, les Britanniques, comme le célèbre colonel Lawrence, qui avait fait des promesses aux Arabes en échange de leur soutien contre les Turcs, contre l'arrêt de l'immigration juive. Mais Lawrence d'Arabie avait été manipulé, les engagements ne seront pas tenus. Les Britanniques autorisent la création d'un « foyer national juif » qui deviendra trois décennies plus tard l'état d'Israël. Son premier président, Ralph Weizmann, appelle à l'immigration. Il dit : « Il faut rendre la Palestine aussi juive que l'Amérique est américaine et l'Angleterre anglaise. » C'est le début d'une guerre sans fin.

Réalisateur : Isabelle Clarke, Daniel Costelle

Producteur : Clarke Costelle et Cie

Production : 2018

Diffusion : 2018

Publié le - Mis à jour le 13-11-2018

Recommandations