19 septembre 1941 : prise de Kiev par l'armée allemande

Apocalypse : la Deuxième Guerre mondiale - Le choc

Chargement de la playlist en cours...

L'opération Barbarossa prend du retard. Pour les généraux, c'est le plan d'Hitler qui en est la cause en imposant trois axes d'attaque. Le commandant des armées du centre, le maréchal von Bock veut concentrer ses forces sur Moscou. Hitler n'aime pas être contredit. Il décide de foncer d'abord vers Kiev pour s'emparer du blé de l'Ukraine et refermer le piège sur les armées russes qui forment encore des poches sur les arrières de la Wehrmacht. C'est le plus grand encerclement de l'histoire, les Allemands font d'un seul coup 600 000 prisonniers russes. Rien n'est prévu pour les nourrir. Les Ukrainiens ont beaucoup de raisons d'haïr les Russes. Beaucoup se rangent du côté des nazis. Mais le maréchale Göring, le deuxième personnage du Reich, et son complice, le théoricien du racisme nazi, Rosenberg, sont là pour mettre en œuvre l'asservissement de l'Ukraine et l'élimination des Juifs.

Réalisateur : Isabelle Clarke, Daniel Costelle

Producteur : CC&C, ECPAD, NHK

Publié le - Mis à jour le 01-03-2019

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac