Shimon Peres, un des pères de l'Etat hébreu

Né en 1923, Shimon Peres incarne aux yeux de tous le dernier des pères fondateurs de l'État d'Israël. Il résume à lui seul les contradictions de tout un peuple, partagé entre l'élan pour la paix et le souffle guerrier. Homme de gauche, il rejoint pourtant Ariel Sharon puis Ehoud Olmert en 2001 et finit par soutenir la construction du mur dressé entre Israéliens et Palestiniens.

Publié le - Mis à jour le 12-05-2016