Une œuvre spoliée : Le portrait d’un homme

Cette peinture a été spoliée pendant la Seconde Guerre mondiale. Aujourd’hui, deux interrogations restent en suspens : qui l’a réalisée ? A qui a-t-elle appartenu ?  Hitler et Göring étaient friands d’art ancien. Les œuvres flamandes, comme ce Portrait d’un homme, étaient très recherchées. 

 

Une œuvre charnière

Réalisée au 15e siècle, la facture de cette huile sur bois est lisse et fine, la représentation précise et maitrisée. Il s’agit d’une période charnière pour les artistes : imprégnés par la Renaissance italienne, qui se diffuse en Europe, les peintres s’attachent à un souci de réalisme et de précision anatomique. La technique de la peinture à l’huile permet également des effets de transparence et de superposition, qui facilite la réalisation des carnations et des étoffes.

 

Image Contenu

 

Accompagnant le modèle, une plume, un encrier et un livre apportent des indications sur le personnage. Cet homme est un lettré, certainement un intellectuel, un érudit ou un humaniste des écoles du Nord. Son portrait devait orner les murs de sa demeure, accompagné peut-être par ceux de sa famille, constituant alors un véritable arbre généalogique. 

 

L’itinéraire d’une œuvre spoliée

Cette œuvre subit, pendant la Seconde Guerre mondiale, le même sort que 60 000 autres spoliées par les nazis et envoyées en Allemagne, sur le territoire du Reich.

A la fin des années 1920, le Portrait d’un homme est mentionné dans la collection particulière d’un homme nommé Fritz Rothmann. Sous l’Occupation nazie, l’œuvre appartient à un galeriste allemand travaillant à Paris, Gustav Rochlitz. Cet homme s’est livré pendant la guerre à un trafic important d’objets d’art entre la France et l’Allemagne, soit pour le compte de personnalités du régime nazi, soit pour les musées allemands. Au musée du Jeu de Paume, il obtient un laissez-passer de la main d’Hermann Göring, le bras droit d’Hitler. En échange, Rochlitz doit lui réserver le premier choix de tous les objets et les œuvres dont il fait l’acquisition. Il devient ainsi, en quelque sorte, le commissionnaire exclusif de Goering pour l’ensemble du territoire français. C’est ainsi que, le 17 mars 1941, Rochlitz lui vend le Portrait d’un homme pour la somme de 512 000 reichsmarks.

Cette œuvre, ainsi que toutes ses prises, rejoignent sa propriété de Carinhall, près de Berlin, où se trouve déjà installée toute sa collection. A la fin de la guerre et pendant la débâcle nazie, une partie de la collection de Göring est mise à l’abri dans des tunnels de Berchtesgaden, au sud de l’Allemagne.

 

A la Libération, les Alliés récupèrent ces œuvres, puis les rassemblent à Munich. Renvoyé en France le 18 avril 1946, le Portrait d’un homme est choisi par une commission artistique avec 2000 œuvres. Sans propriétaire et de qualité supérieure, ces 2000 œuvres sont confiées à la garde des musées de France en attendant de retrouver leurs propriétaires. Après un dépôt au musée d’Alger, le Portrait est confié au musée des Beaux-Arts d’Angers en 1970.

 

Un tableau en quête de propriétaire

Aujourd’hui, soixante-dix ans après la Seconde Guerre mondiale, cette œuvre est toujours en quête d’un propriétaire. Elle est présentée au premier étage du musée des Beaux-Arts d’Angers aux côtés de six autres œuvres spoliées. Elles sont désignées par leur numéro d’inventaire qui débute par les trois lettres « MNR » pour Musées Nationaux Récupération.

Vous pensez qu’une de ces œuvres a appartenu à votre famille ? Le musée du Louvre qui a déposé ces tableaux au musée des Beaux-Arts d’Angers, ainsi que le Service des Musées de France, pourront vous accompagner dans la constitution d’un dossier de restitution.
 

Texte de  Julie Guillemant, médiatrice culturelle et Benjamin Faguer, médiateur culturel.

LES MUSÉES D'ANGERS
Image Contenu

Les musées d'Angers publient une bande dessinée numérique à destination des 15-18 ans. À travers ce projet transmédia, les musées d'Angers souhaitent sensibiliser le grand public au destin des oeuvres d'art volées par les nazis pendant la Seconde Guerre mondiale.

Voir la bande dessinée Le Portrait d'Esther

 

Publié le - Mis à jour le 19-04-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac