Naissance de nouveaux États suite à l'explosion de l'URSS

Image Contenu

L'explosion de l'URSS entraîne la création de nouveaux états, le premier d'entre eux étant la Fédération de Russie issue en 1991 de l'éclatement de l'Union soviétique, qui demeure le plus vaste pays de la planète (17 millions de km2) mais aussi l'un des moins denses (7 habitants au km2).
En Eurasie, quinze Républiques issues de la décomposition de l'URSS voient le jour entre 1990 et 1991.
Les pays baltes (Estonie, Lituanie, Lettonie) qui avaient été indépendants entre 1920 et 1939 proclament leur souveraineté .
Puis peu après, l'Ukraine, la Biélorussie, l'Arménie, l'Azerbaïdjan, la Moldavie, la Géorgie se proclament à leur tour indépendantes.
En Asie centrale, le Kazakhstan, l'Ouzbekistan, le Turkmenistan, le Tadjikistan, le Kirghizstan, le deviennent également.

Tous ces nouveaux états étaient d'anciennes républiques soviétiques. Excepté des problèmes notamment en Georgie, en Moldavie et en Ukraine et dans les pays baltes, cela ne rencontre pas d'opposition en Russie.

Il n'en est pas de même lorsque des régions autonomes de la Russie veulent devenir indépendantes, notamment dans le Caucase.
La Russie veut préserver les frontières de ce qu'était la république soviétique de Russie et intervient militairement en Ingouchie et en Tchétchénie dans le Caucase, qui devient une zone marquée durablement par les conflits et l'instabilité politique.

Publié le - Mis à jour le 19-04-2018

Recommandations