Frise chronologique des droits civiques aux États-Unis

1776

4 juillet, adoption de la Déclaration d'indépendance. Naissance des États-Unis d’Amérique.

1861-1865

Guerre de Sécession, conduisant à l’abolition de l’esclavage.

1865

Création du Ku Klux Klan (KKK), organisation clandestine prônant la suprématie blanche.

1896

Image Contenu

Marche de protestation silencieuse à New York organisée par la NAACP 
contre les émeutes raciales à East St. Louis (Illinois), 1917.
Photo © Underwood & Underwood, N.Y. 
Source : Library of Congress, Prints and Photographs Division, Washington D.C.

L’arrêt de la Cour suprême Plessy v. Ferguson légitime la législation raciste par la doctrine separate but equal  (« séparés mais égaux »).

1909

Création de la NAACP, la National Association for the Advancement of Colored People, association nationale pour l'avancement des gens de couleur.

1914

Marcus Gravey lance son mouvement nationaliste noir.

1930

Création de la NOI (Nation of Islam), organisation noire radicale se revendiquant d’une forme d’islamisme sans grand rapport avec les fondements de la religion musulmane.

1947

Jackie Robinson, premier Noir à jouer en Ligue majeure de baseball.

1954

L’arrêt de la Cour suprême Brown v. Board of Education déclare anti-constitutionnelle la ségrégation raciale dans les écoles publiques.

Image Contenu

Un noir, buvant au refroidisseur d’eau, dans le terminal de tramway d’Oklahoma City,
juillet 1939. Photo © Russell Lee. 
Source : Library of Congress, Prints and Photographs Division, Washington D.C.

1955

Arrestation de Rosa Parks et début du boycott des bus de Montgomery (Alabama).

1957

Création de la SCLC, la Southern Christian Leadership Conference, luttant pour les droits civiques dans un esprit de non-violence chrétienne, présidée par Martin Luther King.

1957-1959

À Little Rock (Arkansas), violente crise conduisant à l’abolition de la ségrégation dans les écoles.

1960

Premiers sit-in à Greensboro (Caroline du Nord), action de protestation non-violente, qui s’étendra à travers tous les États-Unis et des premiers freedom rides, voyages dans des bus inter-États pour la déségrégation dans les transports.

1961

Décret du président John F. Kennedy instaurant l’affirmative action (discrimination positive) pour lutter contre les discriminations raciales à l’embauche.

1963

La marche sur Washington pour les droits civiques réunit entre 200 000 et 300 000 personnes, Martin Luther King y fait son discours I Have a Dream.

Premier hot summer (émeute raciale).Violences meurtrières à Birmingham (Alabama) après la déségrégation effective de quatre écoles.

1964

Durant le Freedom Summer, campagne d'inscription électorale pour les Afro-Américains au Mississippi, meurtre de trois militants des droits civiques.

Adoption du Civil Rights Act interdisant toute forme de ségrégation dans les lieux publics.

Malcom X crèe son propre mouvement nationaliste noir, the Muslim Mosque, Inc.

1965

Image Contenu

Taxis à Albany (Géorgie), 18 août 1968.
Photo © Warren K. Leffler, U.S. News & World Report Magazine. 
Source : Library of Congress, Prints and Photographs Division, Washington D.C.

Assassinat de Malcom X.

Les marches de Selma à Montgomery (Alabama), une militante blanche est assassinée par le KKK.

Hot summer de Watts (Los Angeles).

Adoption du Voting Rights Act, supprimant les tests et taxes pour devenir électeur.

1967

L’arrêt de la Cour suprême Loving v. Virginia, déclare anti-constitutionnelle l'interdiction des mariages mixtes.

1968

4 avril, assassinat de Martin Luther King, suivi d’émeutes à Chicago, Baltimore et Washington.

Publié le - Mis à jour le 29-04-2019

Recommandations