Comment mesure-t-on la discrimination ?

Éduquer contre le racisme et l’antisémitisme

Chargement de la playlist en cours...

On appelle « discrimination » un traitement différencié accordé à une personne ou à un groupe de personnes au sein d’une population donnée, dans une situation comparable, fondé sur un ou plusieurs motifs actés par la législation française.

Gwénaële Calvès, professeur de droit, spécialiste des discriminations nous explique : "Il est important de comprendre qu’une discrimination ne se mesure pas. Ce qu’on peut mesurer ce sont des écarts de situations, des déséquilibres. Par exemple, il y a plus de femmes que d’hommes dans une profession donnée, ou les femmes dans une profession donnée, sont en moyenne moins bien payées que les hommes, ou inversement bien sûr ! 
Une fois qu’on a mesuré cela, qu’est-ce qu’on a mesuré ? pas une discrimination à proprement parlée, on a fait naitre un doute. C’est-à-dire qu’on a laissé penser que cette différence d’accès à une profession peut par exemple être liée à une discrimination directe. Délibérément des obstacles sont mis à ce que des femmes ou des hommes accèdent à cette profession. Ou alors, on peut laisser penser à une discrimination indirecte. C’est-à-dire que des obstacles involontaires, que personne n’a délibérément placés devant l’accès des hommes ou des femmes à telle ou telle profession, qui objectivement bloquent l’accès. C’est une hypothèse qui nait, une hypothèse pour expliquer un déséquilibre que l’on constate.

 

L’école et ses partenaires se mobilisent en faveur de la lutte contre le racisme et l’antisémitisme. Dans ce cadre, Réseau Canopé vous propose un ensemble de ressources pour comprendre les principales notions, agir en classe contre les discriminations et accompagner la mise en œuvre de partenariats et de projets.

 

Producteur : Réseau Canopé

Production : 2018

en partenariat avec

Publié le - Mis à jour le 19-03-2018

Recommandations