Les lésions cérébrales dues au « jeu du foulard »

Ceci n'est pas un jeu

Chargement de la playlist en cours...

Survivre au « jeu du foulard » peut être pire qu'en mourir. Par exemple, depuis qu'il s'est livré à la pratique de ce « jeu du foulard », Ryan Tucker est très lourdement handicapé. La privation prolongée d'oxygène a entraîné de graves dommages cérébraux. Cet adolescent a à présent l'âge mental d'un enfant de sept ans et doit réapprendre à marcher et à parler par la faute de ce jeu du foulard.

Réalisateur : Gilles Corre

Distributeur : Service du mécénat SANOFI-AVENTIS

Producteur : Doc ad Hoc

Diffuseur : APEAS

Production : 2007

Publié le - Mis à jour le 08-06-2017

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac