Le lobby de Poissy visite un puits de carbone avec J-L Etienne

Le lobby de Poissy : les enfants s’engagent pour la planète

Chargement de la playlist en cours...

Anaïs :

Aujourd’hui, on se retrouve pour rencontrer Jean-Louis Etienne, le fameux explorateur.

Certains d’entre vous avez déjà rencontré Jean-Louis Etienne sur le plateau de France Info.

Il vient vous voir parce qu’il va participer à une expédition scientifique, qui s’appelle Polar Pod et la ville de Poissy co-finance le projet.

Tous :

Bonjour !

Jean-Louis Etienne :

Bonjour !  J’en connais quelques-uns là !

Jean-Louis Etienne :

Alors pourquoi je l’ai appelé Polar Pod : Polar comme les régions polaires et Pod, P.O.D., c’est une plate-forme océanographique dérivante. Il va dériver autour de l’Antarctique.

Jean-Louis Etienne : Le Polar Pod répond à une attente des chercheurs. On sait que l’océan qui est autour de l’Antarctique, l’océan austral est le principal puits de carbone de la planète, il absorbe le gaz carbonique que l’on émet en excès donc il joue un rôle essentiel sur la régulation du climat.

Quelle est sa performance ? Ça on ne le sait pas et donc le Polar Pod va permettre de séjourner sur cet océan, sur une longue durée aux quatre saisons et de ramener une idée sur sa performance dans sa régulation du climat.

Jean-Louis Etienne :

Cet océan qui fait le tour de l’Antarctique, c’est un océan d’eau froide et le CO2, le gaz carbonique qui est responsable du réchauffement climatique se dissout dans les eaux froides. (Et donc) Nous allons mesurer, avec des capteurs à la surface et des capteurs sous l’eau quelle est la capacité de cet océan à absorber le CO2 que l’on émet en excès.

Elmezoir :

Quand est-ce que vous allez commencer l’expédition ?

Jean-Louis Etienne :

Les études sont finies, le financement est presque clôturé on va dire. Il va falloir le construire, ça prendre presque un an et demi et dans le meilleur des cas on devrait partir au début de l’année 2023.

Soujoud : Vous dites que vous voudrez bien avoir des reporters pour toutes les informations que vous allez avoir dans le Polar Pod. En fait est-ce qu’on pourrait être l’un de vos reporters ?

Jean-Louis Etienne :

Oui moi je serais très heureux que le lobby de Poissy soit un des reporters du projet. A partir du Polar Pod, on peut envoyer du son bien sûr. On peut téléphoner de partout dans le monde d’aujourd’hui mais aussi envoyer des images, de la vidéo. On peut même faire des directs tu vois donc le lobby de Poissy peut-être un, j’espère bien, un de nos reporters ici.

Oui ? ( il donne la parole à Thomas)

Thomas : Est-ce que vous saviez qu’à Poissy, il y avait un puits  de carbone juste à côté. (Et) On voulait vous demander si vous voulez bien qu’on vous le montre.

Jean-Louis Etienne : Moi je veux le voir ce puits de carbone, tu sais que c’est quelque-chose qui est rare et mon puits de carbone, si tu veux, c’est la solution climatique. C’est absorber le plus possible de gaz carbonique dans l’air. Je veux bien que tu me le montres.

Jean-Louis Etienne : Donc c’est où alors ? C’est loin ?

Osswa : Non, c’est ici, c’est là.

Jean-Louis Etienne : D’accord.

Le groupe traverse la rue.

Jean-Louis Etienne : Ah, voilà le puits !

Pierre HEURTAUX, chef de projet puits de carbone :

Donc là on est devant le puit de carbone qu’on a installé à Poissy. Et donc l’idée de l’expérimentation c’est de purifier l’air de la place devant la gare de la place RER de Poissy.

On aspire l’air. On fait des bulles à l’intérieur de la colonne d’algues que vous voyez là. Elles vont capter le CO2 de l’air, comme les plantes pour se multiplier donc l’air qui va sortir va être purifié.

Et donc voilà, là, je suis en train de prélever des algues et plus c’est concentré plus on sait que les algues, elles ont grossi. Elles se sont bien développées. Elles ont capté le maximum de pollution et de CO2.

En off sur les images des enfants qui observent la carafe avec les algues.

Pierre Heurtaux : Ca sent … Qu’est-ce que ça sent ?

Enfant : Rien

Pierre Heurtaux : Ca sent pas, ca sent un petit peut-être

Jean-Louis Etienne : La verdure.

Pierre Heurtaux : La matière organique oui voilà.

Pierre Heurtaux : On a fait des calculs récents sur l’efficacité du puits de carbone et de la captation du carbone par les micro-algues. On a calculé que pour un mètre cube de réacteur, donc plus gros que ça, on était sur l’équivalent de 75 arbres.

Jean-Louis Etienne : Waouh !

Pierre Heurtaux : Ouais.

Soujoud et Jean-Louis Etienne un peu à l’écart.

Soujoud : Moi je trouvais ça important de vous le montrer, parce que en fait ça c’est de la technologie

Jean-Louis Etienne : Absolument

Soujoud : Des fois la technologie c’est négatif envers la nature et tout… ça apporte des mauvaises choses…

Jean-Louis Etienne : je suis tout à fait d’accord avec toi

Soujoud : Et là c’est quelque chose de positif, ça peut apporter quelque chose de bien

Jean-Louis Etienne : Tu vois la réponse pour le climat c’est 2 choses : elle est comportementale, c’est-à-dire dans notre comportement et elle répond exactement à ce que tu dis, elle sera technologique. Trouver des solutions comme ça, parce que on ne va pas changer le monde du jour au lendemain, il va falloir s’adapter, à ces 2 productions.

Et ça, c’est un magnifique démonstrateur

 

 

Réalisateur : Elsa Da Costa Grangier

Producteur : France Télévisions; Clarté Production; Kizmar Films

Auteur : Elsa Da Costa Grangier

Production : 2019

Diffusion : 2019

Publié le - Mis à jour le 10-10-2019

Recommandations