Le lobby de Poissy rencontre Jean-Louis Etienne sur le plateau de Franceinfo

Le lobby de Poissy : les enfants s’engagent pour la planète

Chargement de la playlist en cours...

Soujoud :

Donc là c’est parti on va ...

On va sur le plateau.

Osswa t’es prête ?

Osswa :

Oui !

Soujoud :

Moi aussi !

Anaïs Willocq :

On est arrivé pour participer à l’émission de Franceinfo.

On a rencontré Jean-Louis Etienne. C’était assez impressionnant pour les enfants.

Ils avaient fait des recherches sur lui, savoir qui il était,

Comment il agissait, rencontrer une personnalité.

Et à la suite de l’entrevue avec Jean-Louis Etienne,

L’équipe de France Télévisions nous a permis de visiter les plateaux, les locaux...

Ca a été très enrichissant pour les enfants qui étaient présents. 

Ils ont découvert un peu l’envers du décor.

Ca les a impressionnés car quand ils passaient dans les couloirs

les gens leur faisaient « Ah vous êtes le Lobby de Poissy »

« Ah c’est vous, on vous connaît ! », « Continuez les jeunes ! »

Donc elles étaient fières c’est bien !

Marie-Sophie Lacarrau :

 Ah le Lobby de Poissy !!

Une voix

Exactement ! Voilà !

Marie-Sophie Lacarrau :

Bravo ! Bravo à tous ! Aux enseignants qui vous accompagnent !

Bravo !

Osswa :

Merci Madame !

Marie-Sophie Lacarrau :

Non mais vraiment ! Bravo ! Quelle belle initiative et vous en voulez ! Super !

Maélys :

Marie Sophie c’est elle qui nous a présentés- on peut dire ça - à la télé.

Elle a dit qui on était.

J’étais très contente de la rencontrer parce que je voulais trop la voir pour la remercier.

Marie-Sophie Lacarrau :

J’étais heureuse, moi, de pouvoir parler de votre travail dans le cadre d’un journal télévisé. Moi je suis ravie qu’à un moment : on ait pu nous aussi rajouter notre petite pièce dans la machine Et dire : « Hey regardez ! Ils se bougent ! »

Et dans le reportage, qu’on a diffusé : moi il y a une phrase

et je me demande si c’est pas toi qui l’a prononcée qu’à un moment...

un de vous ou peut être toi... Ah je sais plus !

Et quand l’un de vous dit dans le reportage : mais comment les adultes y arrivent pas

à comprendre ce que moi je comprends.

Ba voilà !  Un lobby d’enfants qui milite pour le climat et qui se bat pour le climat ! Non j’en ai jamais rencontré ! Je sais pas si vous vous rendez compte de... ce que vous engagez. C’est exceptionnel !

Anais Willocq :

La médiatisation c’est juste un moyen de faire entendre un message.  

Maélys :

C’est pas parce qu’on passe à la télé une fois qu’on va tout arrêter.

On va continuer, on va encore en faire plus comme ça on va parler de nous, on va commencer à grandir. Dans le lobby il y aura beaucoup d’enfants j’espère.

Anaïs Willocq :

Ce choix du mot « Lobby » a un impact fort parce que l’on se dit «  Bah un Lobby ? ! »

On combat un petit peu les lobbys pour ne pas qu’ils interviennent sur la vie politique

« Qu’est-ce qu’ils font ces enfants avec leur Lobby ? »

Thomas Sotto :

Le Lobby de Poissy c’est une idée d’adulte portée par les enfants  ou ça vient des enfants, c’est porté par les enfants aidés par les adultes ?

Anaïs Willocq :

C’est évidemment l’idée des enfants et portée par les adultes parce qu’ils ont besoin d’un « soutien logistique » j’ai envie dire . Mais après tout ce qui est contenu et interpellations c’est eux qui gèrent.

Maelys :

C’est la première fois qu’on venait sur un plateau télé pour le lobby ca va changer parce qu’on nous a vus  en direct. On sait qui on est J’espère que les personnalités elles nous ont vus . Elles vont peut être venir nous rencontrer. Donc ça va nous faire avancer encore plus.

Jean-Louis Etienne :

Soyez efficaces sur votre zone d’influence parce qu’on peut dire qu’on veut sauver la planète bon une fois qu’on a dit ça on a rien fait encore . Mais faire quelque chose qui concerne une vraie action à Poissy puisque c’est votre laboratoire en fait , et ça c’est quelque chose qui va vous structurer.

Vous êtes en train de vous faire des gênes environnementaux. C’est ça que je trouve génial

Maélys :

On aimerait bien faire des lois pour la planète comme par exemple les droits de l’Homme. On va d’abord commencer à Poissy . On aimerait bien dire ça à Poissy

et après ça va un peu s’agrandir, s’agrandir, prendre de l’ampleur

 

 

 

 

 

 

Réalisateur : Elsa Da Costa Grangier

Producteur : France Télévisions; Clarté Production; Kizmar Films

Auteur : Elsa Da Costa Grangier

Production : 2019

Diffusion : 2019

Publié le - Mis à jour le 17-04-2019

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac