Le lobby de Poissy à l’Assemblée nationale

Le lobby de Poissy : les enfants s’engagent pour la planète

Chargement de la playlist en cours...

Le 26 mars 2019, le lobby de Poissy est reçu par Florence Granjus à l'Assemblée nationale

Florence Granjus :

Bonjour à toutes et à tous.

Je suis vraiment ravie de vous accueillir à l’Assemblée nationale.

Lorsque j’étais venue vous voir dans votre classe je vous avais dit que la meilleure façon de savoir comment on travaille, c’est de venir et de vous mettre en situation comme si vous mêmes vous étiez des députés.

On a de la chance parce qu’aujourd’hui on accueille deux spécialistes des sujets qui vous tiennent à cœur : Anne-Marie Ducroux et Allain Bougrain-Dubourg que vous allez auditionner.

Allain Bougrain Dubourg :

Ce vivant, cette biodiversité, elle est en déclin alarmant. Au moment où je vous parle, il y a 1 espèce de mammifères sur 4 qui disparaît, et 1 espèce d’oiseaux sur 8 qui disparaît. Et à la fin du siècle, il n’y aura plus d’insectes.

Bilal : 

Pourquoi quand vous avez eu notre âge, vous n’avez pas fait la même chose que nous ?

Allain Bougrain Dubourg

Ce qui me frappe c’est leur maturité. Ils posent les questions les plus simples qui sont les plus difficiles à répondre

Rémy :

A quoi servent les pigeons ?

Soujoud :

Quels sont les actes des hommes qui abîment la biodiversité ?

Thomas :

Qu’est-ce qu’on peut faire d’utile pour sauver la planète ?

Allain Bougrain-Dubourg :

Ben, ne restez pas inactifs. Vous avez le pouvoir de prendre la parole de vous exprimer et de demander qu’on préserve d’urgence la biodiversité et la nature en général dans l’intérêt de l’Homme.

Osswa :

On a proposé une loi et on a créé notre association LE LOBBY DE POISSY et voilà…

Allain Bougrain-Dubourg :

Et ben ça vraiment, c’est génial. Moi, je vous applaudis. C’est formidable ce que tu racontes. Voyez ce que vous avez fait jusqu’à présent et bien ça peut servir de modèle à d’autres jeunes qui peuvent se dire «oh comment je fais, je suis tout seul, ben attends ils l’ont fait à Poissy pourquoi pas vous ?

Je pense qu’ils ont une capacité d’influence formidable et ils commencent même déstabiliser la conscience des adultes et ça c’est bon signe

Anne-Marie Ducroux :

La lumière a augmenté de 94% en seulement 20 ans, c’est énorme. Ça veut dire qu’en fait qu’on n’arrête pas d’ajouter des points lumineux et donc on augmente la quantité de lumière émise la nuit. Ça veut dire qu’on est en train de faire disparaître la nuit dont nous avons besoin

Osswa :

Saviez-vous que le Parlement des enfants avait retenu cette loi sur la réduction de la pollution lumineuse ?

Anne-Marie Ducroux :

Oui – parce que je crois même qu’il y a eu 4 propositions, on sent que de plus de plus de personnes sont conscientes de ce sujet et je ne peux que vous encourager à continuer

C’est une première et je trouve qu’il y a un bon assemblage d’un travail pédagogique fait en amont, d’un travail parlementaire accompagné jusque dans les locaux de l’Assemblée nationale, et finalement de la découverte à la fois d’un sujet mais aussi d’un processus démocratique

Maélys :

Est-ce que vous pensez que les gens savent ce que c’est que la pollution lumineuse ?

Anne-Marie Ducroux :

Le Progrès vient du questionnement. Tant qu’il n’y a pas de questions y’a pas de progrès

Joshua :

Qu’est-ce qui est mauvais dans la pollution lumineuse pour la biodiversité ?

Kati :

Qu’est-ce qu’on pourrait demander aux députés à propos de la pollution lumineuse ?

Anne-Marie Ducroux :

Sur la dimension européenne, c’est une dimension qui est pertinente pour quasiment tous les sujets environnementaux. La lumière a une particularité physique c’est qu’elle se diffuse à distance des sources. La quantité globale de lumière émise en France, elle a des conséquences sur les pays frontaliers et ailleurs. Donc en fait, c’est un sujet qui pourrait être traité à l’échelle européenne.

Joshua :

Maintenant que les grandes chaînes nous suivent. Ben que tout le monde nous regarde et tout le monde vient nous soutenir

Kati :

Y’a beaucoup de caméras, on sent que le lobby de Poissy, notre association commence à devenir populaire.

Joshua :

La prochaine étape c’est de rencontrer les têtes de liste de campagne d’Europe pour parler notre lobby à toute l’Europe

Kati :

Et tout le monde entier

Tous :

Le lobby de Poissy

Réalisateur : Elsa Da Costa Grangier

Producteur : France Télévisions; Clarté Production; Kizmar Films

Auteur : Elsa Da Costa Grangier

Production : 2019

Diffusion : 2019

Publié le - Mis à jour le 15-07-2019

Recommandations