Comment crypte-t-on les données sur Internet ?

KéZaKo ?

Chargement de la playlist en cours...

Cryptage des données : mode d'emploi

On envoie par Internet des données très confidentielles, comme des e-mails privés et des numéros de cartes bancaires. Il faut être sûr de préserver ces informations des pirates informatiques. On envoie donc ces données en les cryptant, c'est-à-dire en remplaçant chaque chiffre et lettre du message selon une formule mathématique complexe. Cette formule dépend d'un nombre appelé la clef de cryptage. Afin de rendre le processus imperméable au piratage informatique, on utilise souvent deux clefs : une de cryptage et une de décryptage. Le destinataire qui veut recevoir des messages secrets va générer les 2 clefs. Il garde sa clef de décryptage secrète, mais il s'arrange pour que sa clef de cryptage soit connue de tous en la publiant dans un annuaire. La clef de cryptage est donc publique, mais l'important est que celle de décryptage reste privée.

La cryptographie par les nombres premiers

La clef publique est calculée à partir de la clef privée, mais il faut absolument que quelqu'un qui connaît la clef publique ne puisse pas remonter à la clef privée. Pour cela, on utilise une propriété bien connue des mathématiciens : il est beaucoup plus facile de multiplier deux nombres que de retrouver, à partir du résultat, les deux nombres de départ. La clé secrète est consisté de deux nombres premiers. La clé publique correspondante n'est autre que la multiplication de ces deux nombres premiers.

Réalisateur : Maxime Beaugeois, Daniel Hennequin, Damien Deltombe

Producteur : UNISCIEL/Université Lille 1

Publié le - Mis à jour le 19-07-2018

Recommandations

Je t’accompagne dans
tes révisions du bac