Les SES : une matière au cœur de la question de la crise économique

Enfin, au fil des mois, la crise a eu pour effet de légitimer une matière, les «SES» (Sciences économiques et sociales), qui était encore, quelques mois auparavant... menacée de disparition. Elle a pour finalité de fournir des outils d’analyse empruntés aux différentes sciences sociales pour comprendre le monde et la société qui nous entoure.

Image Contenu

Cette discipline est enseignée au lycée comme option en seconde et constitue ensuite l’épine dorsale de la série ES. Les mécanismes financiers sont au cœur du programme de première ES. Mais dès la seconde les élèves abordent la question du financement des entreprises et le chômage. En terminale, le programme permet de mieux comprendre les enjeux de la mondialisation et donc les mécanismes de diffusion de la crise.

On trouve de nombreux blogs de classe ou d’enseignants de ses où l’on propose des supports tels que des diaporamas, des schémas ou des revues de presse accessibles aux élèves mais aussi à tout citoyen qui se pose des questions.

Les enseignants de SES ont donc pu au cours des derniers mois répondre aux questions des élèves sur ce sujet et jouer leur rôle de formation du citoyen. La crise économique nous concerne tous et c’est bien le rôle de l’école de ne pas former seulement des bacheliers mais aussi des citoyens éclairés et informés…

En partenariat avec Les Cahiers Pédagogiquesles cahiers pédagogiques

les cahiers pédagogiques sont publiés par le crap. créée en 1945, la revue est le produit d'un travail militant avec un souci constant de qualité. Elle allie la réflexion des enseignants de terrain sur leurs pratiques et les contributions des chercheurs.

Publié le - Mis à jour le 13-02-2015

Recommandations