Qu'est-ce la mondialisation ?

Les définitions de la mondialisation sont innombrables. On parle d'ailleurs souvent à son propos de concept fourre-tout. Comme la politologue américaine Suzanne Berger l'affirme dans son ouvrage Made in monde. Les nouvelles frontières de l'économie mondiale (2006), ce terme est, en effet, « utilisé pour décrire, expliquer et prédire les grands changements qui affectent nos sociétés depuis quelques décennies ».

Cependant, lorsque l’on parle de mondialisation, on fait le plus souvent référence à la globalisation économique. Celle-ci peut-être définie comme un processus d’accélération et d’intensification des flux transfrontaliers de toutes natures, que ce soit de biens, de services, de capitaux, d’investissements, d’informations, de savoirs et , dans une moindre mesure, de populations.

Mais la globalisation ne se réduit pas à un développement des échanges. Il s’agit également d’un processus tendant vers la constitution d’un marché global unique des capitaux, des biens et des services, voire du travail. Cela se traduit par une réorganisation et une relocalisation de la production à l’échelle mondiale, menée principalement à l’instigation des firmes multinationales (FMN) et, par conséquent, par la mise en place d’une nouvelle division internationale du travail. Les entreprises organisent désormais leur production dans différents territoires qu’elles vont choisir en fonction de leurs « avantages comparatifs » : faiblesse des coûts de main-d’œuvre, qualité des infrastructures, importance et solvabilité du marché, niveau de fiscalité, nature de la réglementation sociale, dynamisme du marché local, etc.

 

 

Dix personnalités qui ont marqué la mondialisation :

  • Ronald Reagan : l'instigateur de la « Révolution conservatrice »
  • Milton Friedman : l’économiste libéral le plus connu et le plus influent
  • Paul Volcker : l’ex-président de la FED dont la politique a permis de terrasser l’inflation
  • Deng Xiaoping : le père de l’ouverture économique chinoise
  • Steve Jobs : le créateur de l’ordinateur individuel, du smartphone et de la tablette numérique
  • Tim Berners-Lee et Robert Cailliau : les créateurs du world wide web (internet)
  • George Soros : le « spéculateur » sans doute le plus connu
  • Michael Jackson : le « roi » de la culture globale
  • Ted Turner : le créateur d’un média global (CNN)

 

 

Publié le - Mis à jour le 29-09-2015

Recommandations