Mondialisation : seulement économique et financière ?

Plus qu’une globalisation économique

La mondialisation est souvent assimilée à la globalisation économique et donc au capitalisme. Elle serait ainsi un processus d’extension du capitalisme à l’échelle mondiale. Ceci est largement vrai, mais la mondialisation ne se réduit pas à une dimension purement économique.

Image Contenu

Une conscience globale

La mondialisation correspond aussi à l’émergence d’une conscience globale. Les individus réalisent de plus en plus que des problèmes se posent au niveau mondial et que leur résolution ne se limite pas à l’échelle nationale : changement climatique, crise économique et financière, pauvreté, pandémies, sous-alimentation, crise énergétique, menace terroriste.

Une vigilance globale

Les acteurs de cette conscience globale sont très divers : organisations intergouvernementales, organisations internationales non gouvernementales, médias internationaux, universités, centres de recherche, forums sociaux ou réseaux sociaux. Ils font office de structures de surveillance globale, notamment de l’activité des dirigeants d’États et d’entreprises. Ils cherchent à inciter ces derniers à se saisir d’un certain nombre de dossiers.

 

Les Massaïs et le 11-septembre

Le 11 septembre 2001, les habitants d’un village massaï au Kenya prennent connaissance des attentats aux États-Unis par la radio et surtout par le témoignage d’un jeune massaï présent à New York ce jour-là. Profondément touchés, ils décident de venir en aide aux américains en leur faisant don de leur bien le plus précieux, à savoir quatorze vaches. Cet exemple illustre bien le sentiment d’appartenance à une même communauté humaine qui a pu s’exprimer à travers l’élan de solidarité en faveur des victimes du tsunami de 2004 dans l’Océan indien ou du tremblement de terre de 2010 en Haïti.

 

 

La mondialisation de l'information

La chaîne de télévision CNN International, créée en 1985, a été la première chaîne internationale. Elle s'est fait connaître par sa couverture de la guerre du Golfe en 1991. De nombreux pays ont alors décidé de lancer leur propre média international. C'est en particulier le cas de la chaîne arabe Al Jazeera, qui s'est rapidement présentée comme une sorte d'anti-CNN.

 

 

Vers une société civile globale

L'expression « société civile globale » a été en vogue dans les années 1990. On a parlé aussi d’« opinion publique globale », notamment à l'occasion des manifestations contre la guerre en Irak en 2003. On est loin d'un véritable contre-pouvoir "citoyen" et civil global face aux marchés globalisés.

 

 

En partenariat avec La Documentation françaisela documentation française

la documentation française est une marque de la direction de l'information légale et administrative (dila). reconnue pour son rôle majeur dans l'édition publique française, elle publie près de 400 ouvrages et périodiques pour ses partenaires (plus de 150 administrations et organismes) ou pour son propre compte (une vingtaine de publications). Par une offre éditoriale de vulgarisation de qualité, elle favorise l'accès des citoyens à la vie publique et au débat public, par tout moyen d'édition et de diffusion de ses publications, sur papier ou sous forme numérique (www.vie-publique.fr ; et les collections phares telles que Questions internationales, Cahier Français, Problèmes économiques, la Documentation photographique, Doc en Poche, Réflexe Europe...).

Publié le - Mis à jour le 15-02-2016

Recommandations