Le rôle dévolu à l’Etat dans le développement des infrastructures : la pensée de Smith appliquée

Le rôle de l'Etat dans la pensée d’Adam Smith ne doit pas être passé sous silence.

Il est triple :

  • l’Etat assure les fonctions régaliennes (armée, police, justice)
  • l’Etat définit le cadre des lois, garantit les droits de propriété indispensables au bon fonctionnement des marchés, et le respect des règles de concurrence.
  • l’Etat a un rôle clé dans le maintien des infrastructures nécessaires à la vie économique et à la croissance des nations.

Smith, précurseur des théories de la croissance endogène.

Pour les théoriciens de la croissance endogène, la croissance est un phénomène auto-entretenu. Il s’explique par la variation des dépenses engagées dans la production, la recherche-développement, la formation, les aménagements d’infrastructure.

Les théories de la croissance endogène mettent en avant

  • le rôle moteur des investissements dans l’éducation, la recherche ou les infrastructures dans le développement et le maintien de la croissance des nations. Ils sont des facteurs stimulant les gains de productivité et la croissance à long terme.
  • le rôle de l’intervention de l’Etat, pour soutenir ces secteurs porteurs d’externalités positives. Ils s'opposent aux politiques visant à réduire les déficits publics et l’implication des Etats dans l’économie.
Image Contenu

Le rôle moteur de l'Etat

Dans le prolongement de la pensée de Smith, l’action publique est aujourd’hui reconnue :

  • elle peut améliorer de diverses manières la productivité de l'économie, par exemple en favorisant l’augmentation du stock de connaissances (Robert E. Lucas, économiste américain né en 1937) ou l’amélioration des infrastructures publiques (Robert Barro, économiste américain né en 1944).
  • elle est essentielle dans le développement d’institutions favorables au progrès technique, telles les lois sur la propriété intellectuelle, sont également essentielles.
Publié le - Mis à jour le 02-03-2015

Recommandations